La saison des impôts en pleine ébullition

Préparer une déclaration de revenus cause parfois des...

Agrandir

Préparer une déclaration de revenus cause parfois des maux de tête.

Partager

Yves Therrien
Le Soleil

(Québec) La saison des impôts est en pleine ébullition. À la fin du mois, le temps d'investir dans des REER pour l'année fiscale 2012 sera révolu. Il restera à attendre quelques papiers, feuillets et reçus pour remplir des formulaires fédéral et provincial des déclarations de revenus.

S'il est toujours possible de faire l'exercice «à la mitaine», plusieurs contribuables ont recours à des logiciels, sur l'ordinateur ou en ligne, ou à des préparateurs spécialisés qu'ils soient comptables, des bénévoles d'organismes d'aide ou encore des firmes bien connues comme H&R Block.

Pour remplir les formulaires en papier, il faut de l'huile de bras, une calculette, de la patience et du temps. C'est gratuit sauf pour les timbres pour envoyer le tout par la poste. Il y a les formulaires de déclaration simple et les plus élaborés avec une série d'annexes. Ce n'est pas très difficile pour les cas simples, mais ça devient plus long en calcul avec des revenus de placements, des revenus de locations, les personnes à charge, les frais de garde, etc.

Dans les succursales H&R Block, même si l'on refuse de donner des prix par téléphone, parce que l'on suggère de passer à la succursale pour une estimation gratuite du cas, il est possible d'apprendre que le travail coûtera entre 50 $ et 70 $ par déclaration, mais qu'il y a des situations où la facture pourrait grimper dans les 130 $ et plus. Chez les comptables, les frais varient aussi en fonction de la complexité des déclarations et du nombre d'annexes à remplir. Selon certaines informations, les tarifs sont dans les environs de 80 $ à 100 $. Le consommateur contribuable doit magasiner, avoir des références d'amis.

Si plusieurs logiciels sont en vente depuis quelques semaines, il faut s'assurer d'effectuer la mise à jour. Souvent, il s'agit de détails de programmation, mais il ne faut pas prendre de risque.

La plupart des créateurs de logiciels mettent beaucoup d'énergie pour ajuster leur système aux règles gouvernementales. Parmi tous ceux que Le Soleil a pu tester, aucun ne présente de difficulté d'utilisation en ligne ou sur un ordinateur.

Il n'y a qu'un seul logiciel gratuit sur le marché. Plusieurs se prétendent gratuits, mais il y a toujours une condition: le revenu ne doit pas dépasser un montant particulier. Cela varie d'une compagnie de logiciel à l'autre.

Les détails sont expliqués sur le site Web de l'Agence de revenu du Canada (ARC) publié plus bas.

Il n'y a que le logiciel Studio Tax (www.studiotax.com) qui soit vraiment gratuit pour les contribuables du Québec. Il fonctionne sous Windows et on doit le télécharger. Toutefois, il faut imprimer les déclarations fédérale et provinciale et les expédier par la poste.

Il y a aussi Impôt Professionnel (www.impotprofessionnel.com) que l'on doit télécharger pour faire imprimer les déclarations. Facile à utiliser, il se vend 25 $ en ligne.

Chez les détaillants de logiciel, les contribuables trouveront trois produits pour Windows: ImpôtExpert, Impôt Rapide et H&R Block Chez vous. Seul TaxTron propose une version pour Mac ou Windows. Les quatre permettent la transmission des documents en version électronique. Un avantage pour la rapidité de la transmission et pour les remboursements.

Chacun propose des solutions en ligne, sur des sites sécuritaires, pour des prix variant entre 16$ et 45$. Il faut en général ajouter une dizaine de dollars pour chaque personne additionnelle. Puisqu'il s'agit de solution sur le Web, on peut utiliser à peu près n'importe quel ordinateur ou système d'exploitation.

Là où ça se complique, c'est au magasin, car si trois des quatre produits vendus dans les 20$ peuvent traiter pratiquement tous les cas de l'impôt des personnes ayant des REER, des placements, utilise le fractionnement du revenu de pension, Impôt Rapide fait bande à part en offrant des choix qui coûtent plus cher pour ces cas-là.

Ce n'est pas que le logiciel Impôt Rapide fonctionne mal. Au contraire, il est très facile à utiliser et à comprendre. C'est la structure de prix qui étonne. Le logiciel de base à 20$ ne gère pas tout. Il faut la version à 40$ lorsqu'on possède des REER alors que les travailleurs autonomes doivent payer 100$.

Il faut bien regarder sur les boîtes et les descriptions en ligne pour choisir le bon produit. La liste des logiciels homologués par l'ARC et Revenu Québec se trouvent à ces adresses :

www.netfile.gc.ca/sftwr-fra.html

www.revenuquebec.ca/fr/sepf/services/logiciels/tp1.aspx

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer