Un «nouveau départ» pour Davie

Le chantier maritime Davie a été vendu à... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Le chantier maritime Davie a été vendu à la firme Zafiro en novembre.

Photothèque Le Soleil

Partager

(Québec) Dès l'arrivée de février, le chantier Davie renaîtra de ses cendres. Une centaine de travailleurs devraient alors être embauchés pour compléter les travaux qui avaient été amorcés avant la faillite, en février 2010, de l'ancien propriétaire sur l'un des trois navires commandés par la société norvégienne Cecon. Et ce nombre, selon Davie Canada, devrait passer à plus de 500 à compter du mois de juillet.

Peu bavarde depuis l'acquisition du chantier de Lévis en novembre, Zafiro Marine a publié un communiqué, mardi, pour faire le point sur l'avancement des préparatifs en vue du «nouveau départ» de l'entreprise.

«Nous sommes très heureux que tout se déroule selon nos plans, malgré le fait que la relance d'un tel chantier, qui est inactif depuis plus de trois ans, constitue une entreprise fort complexe», a indiqué le pdg de Davie Canada, Alan Bowen. «Nous sommes déterminés à ce que la reprise rapide des opérations se fasse d'une façon professionnelle et bien planifiée, ce qui assurera une croissance à long terme du chantier.»

Tous les écueils qui jonchaient les parcours de la relance de Davie semblent avoir été tassés du chemin.

Toutes les ententes entre Cecon et Développement économique Canada en vue du rachat de la dette d'EDC par la société norvégienne ont été conclues. Autre bonne nouvelle, Cecon a obtenu un financement de 280 millions $US lui permettant de payer Davie pour la balance des travaux de construction à exécuter sur les trois bateaux qui dorment au chantier depuis trois ans et qui sont complétés dans des proportions de 65 %, de 30 % et de 7 %.

«Dès que sera finalisé l'échéancier pour la construction du deuxième vaisseau, nous prévoyons une augmentation du nombre de travailleurs. De plus, la conclusion éventuelle d'une entente avec la Société des traversiers du Québec pour la construction de deux traversiers devrait venir encore augmenter le nombre de travailleurs», avance la compagnie.

Le nouveau propriétaire a également respecté ses engagements envers les syndicats en versant à 900 travailleurs une somme de 2000 $ afin de régler un grief déposé à la suite de la mise à pied collective effectuée en février 2010.

Zafiro Marine promet de mettre le chantier de Lévis sur la map.

«Davie est déterminée à se positionner de façon très compétitive dans le créneau spécialisé de la construction, du réaménagement et de la réparation de bateaux de haute technologie. Une promotion du chantier à l'échelle internationale est en cours de préparation afin de lui assurer une place enviable dans les marchés de la construction navale, de l'exploration et de la production de gaz et pétrole offshore et de la fabrication industrielle.»

Pour le président du Syndicat des travailleurs du chantier de Lauzon (CSN), Paul-André Brulotte, la démarche patronale a du bon sens. «Aussi bien partir de façon graduelle que tout croche!»

Construction des traversiers: le chantier plus gourmand?

Le contrat sans appel d'offre de 120 millions $ accordé en 2011 par le gouvernement du Québec au chantier Davie pour la construction de deux navires n'a toujours pas fait l'objet d'une entente entre la Société des traversiers du Québec (STQ) et le constructeur naval de Lévis.

«Certains ajustements à ce contrat sont demandés par le propriétaire et nous sommes en période de validation de ces éléments-là», a indiqué, au Soleil, la directrice des communications et du marketing à la STQ, Maryse Brodeur, qui n'a pas voulu étaler sur la place publique l'état des discussions en cours entre les parties ou encore chiffrer ce que Davie demandait de plus pour construire les deux navires destinés à desservir la traverse Tadoussac-Baie-Sainte-Catherine.

«Nous espérons en venir à une entente dans un avenir prochain. Le plus tôt sera le mieux», a ajouté la porte-parole de la STQ.

En juin dernier, la STQ disait espérer pouvoir prendre possession d'un premier navire en mars 2014, puis du second quatre ou cinq mois plus tard.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer