Hausse de 18 % des mises en chantier à Québec en 2012

La tendance de décembre ne reflète donc pas... (Archives AP)

Agrandir

La tendance de décembre ne reflète donc pas la situation pour l'ensemble de 2012,  très active, notamment avec un sommet du côté des copropriétés dont les mises en chantier étaient de 30 % supérieures à celles de 2011 avec 2581 unités construites comparativement à 1986 unités en 2011.

Archives AP

Partager

Yves Therrien
Le Soleil

(Québec) Le nombre de mises en chantier dans la région métropolitaine de recensement (RMR) de Québec est en baisse pour décembre 2012 par rapport à la même période l'an dernier. Mais le secteur de la construction a été très actif pour l'ensemble de 2012 avec une hausse de 18 % par rapport à 2011.

Le nombre de mises en chantier dans la... (SCHL) - image 1.0

Agrandir

SCHL

En terme de chiffre mensuel désaisonnalisé et annualisé, il se situait à 6992 mises en chantier en décembre, en baisse par rapport à celui de 8184 enregistré en novembre, indiquent les données de la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL).

Le nombre réel d'habitations mises en chantier en décembre 2012 est de 96 unités pour les maisons individuelles et de 478 pour les logements collectifs, en baisse par rapport à décembre 2011. Pour l'ensemble de 2012, le nombre de nouvelles unités est de 6416 comparativement à 5455 en 2011.

La tendance du dernier mois ne reflète donc pas la situation pour l'ensemble de l'année 2012 qui a été très active, notamment avec un sommet du côté des copropriétés dont les mises en chantier étaient de 30 % supérieures à celles de 2011 avec 2581 unités construites comparativement à 1986 unités en 2011.

Il y a même eu une forte hausse du côté des logements locatifs dont le nombre des mises en chantier est passé de 865 en 2011 à 1659 en 2012. «Le recul de l'activité observée en décembre s'explique par un faible recul de la production de copropriétés. Le portrait du mois de décembre n'est cependant pas le reflet du cumul annuel, qui indique que la construction résidentielle demeure dynamique. Celle-ci est d'ailleurs soutenue, en grande partie, par le segment des copropriétés», précise Élisabeth Koulouris, analyste principale de marché à la SCHL pour la RMR de Québec.

Le nombre de constructions de maison individuelle continue d'être à la baisse encore en 2012. Il y a eu un léger repli du côté des jumelés et des maisons en rangées.

Dans son analyse, Mme Koulouris souligne que les chercheurs de copropriétés neuves ont beaucoup de choix, d'autant plus qu'il y aurait 932 unités non occupées sur le marché. Du côté des copropriétés existantes, elle ajoute que l'inventaire est élevé sur le marché de la revente avec 1516 unités. Par contre, dans l'ensemble du marché de la revente, elle estime qu'il est en équilibre avec un acheteur pour 10 propriétés à vendre, c'est-à-dire qu'il n'y a pas d'avantage ni du côté des acheteurs ni du côté des vendeurs. Cette situation devrait freiner la croissance des prix de vente.

Pour ce qui est de 2013, l'analyste de la SCHL prévoit qu'il y aura un ralentissement des mises en chantier dans la région de Québec.

Au Québec

Pour l'ensemble de la province de Québec, la baisse des mises en chantier en décembre est de 11,8 %.

Dans les centres urbains du Québec, la SCHL précise que le nombre d'habitations mises en chantier en décembre 2012 s'est chiffré à 739 pour les maisons individuelles et à 2403 pour les logements collectifs. De janvier à décembre, les constructeurs ont mis en chantier 40 526 habitations comparativement à 41 799 durant la même période l'an dernier.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer