Gestionnaire de projets, un métier de plus en plus complexe

Benoit Godbout, président de Sirius Conseils, soutient que... (La Presse, André Pichette)

Agrandir

Benoit Godbout, président de Sirius Conseils, soutient que l'entreprise est l'une des rares à faire affaire en Europe avec une expertise en gestion de projets selon les normes internationales.

La Presse, André Pichette

Partager

Yves Therrien
Le Soleil

(Québec) La gestion de projet, c'est un métier, affirme Benoit Godbout, président de Sirius Conseils, une entreprise spécialisée en services professionnels et en solutions de gestion de projets.

Auparavant, les employés grimpaient les échelons dans leur entreprise jusqu'à être mutés au poste de gestionnaire de projets. Toutefois, selon M. Godbout, le management a beaucoup évolué avec le temps, tout comme les projets de toute nature deviennent de plus en plus complexes à gérer, exigeant de nouvelles compétences. «Si nous avons lancé notre entreprise en 1999 par le volet des technologies de l'information, précise M. Godbout, nos objectifs ont été réorientés en 2003 vers la gestion de projets, peu importe le type d'entreprises, que ce soit dans le monde des finances, des assurances, des sciences, de la santé, de l'aéronautique ou les projets gouvernementaux, les principes de saine gestion ne demandent pas d'être spécialisé dans le domaine où oeuvrent nos clients.»

Le virage a été profitable, car la nouvelle niche a permis d'offrir des services à de nombreuses entreprises qui cherchaient à optimiser leur processus d'affaires, à standardiser les opérations pour devenir plus rentables. Avec les processus d'évaluation et de formation du personnel, Sirius Conseils peut améliorer et faire évoluer les gestionnaires dans de nouvelles compétences.

De plus, soutient M. Godbout, il pourra conseiller le client pour qu'il place le bon gestionnaire dans le bon projet, alors que pour d'autres, il pourra dire s'ils peuvent ou non évoluer dans le nouveau cadre de gestion. «C'est lorsque les entreprises sont aux prises avec des difficultés de gestion que nous avons le plus de demandes pour appliquer des stratégies de redressement», poursuit-il.

Les trois pôles d'intervention touchent les conseils stratégiques pour les prises de décision dans la gestion des projets, l'optimisation des processus et des livraisons de projets selon les normes internationales avec une méthodologie d'uniformisation pour avoir les meilleures façons de faire pour respecter les attentes, les échéances et les budgets. Enfin, il y a la formation pour développer les compétences et les habiletés du personnel. «Nous les formons pour qu'ils puissent évoluer dans les compétences de gestion, explique-t-il. Nous avons une vingtaine de formations qui vont des cours de base à la formation très pointue menant à la certification PMP [project management professionnal], un titre reconnu mondialement.»

Des outils

En plus, l'entreprise propose des outils de gestion qui permettent la traçabilité des décisions puisque, en cours de réalisation, des décisions peuvent modifier le temps de livraison du projet ou ses coûts. Ainsi, les outils permettent de savoir en tout temps ce qui s'est passé ou même d'évaluer les hypothèses en fonction des options ou des décisions pouvant être prises.

«Nous ne nous mêlons pas du côté technique de la réalisation du projet, avoue-t-il. Notre travail est de nous assurer que le projet est bien structuré, qu'il y a un bon management, que les processus de gestion sont en place, qu'il y a de bonnes prévisions de réalisation. Parfois, nous formerons le personnel et nous les accompagnerons comme coach dans les différentes étapes. C'est tout cela qui fait notre force, la mise en place de processus et des méthodes efficaces de travail.»

À l'automne 2012, Sirius Conseils a acquis la compagnie de Québec Les Logiciels Abak, peu de temps après avoir conclu une alliance stratégique avec la société montréalaise VGaPP.

L'entreprise, dont le siège social est à Montréal, compte plus d'une centaine d'employés, dont près de 50 à Québec. Elle a aussi des bureaux à Paris et en Suisse. L'année 2013 devrait amener une croissance des effectifs et des affaires de l'entreprise. «Nous sommes parmi les rares entreprises à faire affaire en Europe avec l'expertise en gestion de projets selon les normes internationales, explique M. Godbout, et pouvant donner la formation menant à la certification du Project Management Institute» (PMI), principal organisme d'accréditation professionnelle dans son domaine à l'échelle mondiale.

Le chiffre d'affaires est passé de 3,5 à 5,3 millions $ de 2010 à 2011, et les projections sont de 11 et de 15 millions $ pour 2012 et 2013 respectivement. Pour assurer sa croissance et son expansion, M. Godbout parle de faire des acquisitions ciblées dans la prochaine année, dont une serait majeure, pour consolider sa position au Québec et en Europe.

Site Web : www.siriusconseils.com

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer