Le taux de chômage baisse à 5,1 % dans la région de Québec

L'année 2012 se termine en force en matière d'emplois dans la région... (Archives, Le Soleil)

Agrandir

Archives, Le Soleil

Partager

Sur le même thème

Yves Therrien
Le Soleil

(Québec) L'année 2012 se termine en force en matière d'emplois dans la région métropolitaine de recensement (RMR) de Québec qui s'est placée parmi les régions les plus performantes au Canada, avec un gain de 2100 emplois comparativement à 2011, pour un total de 421 300 emplois.

C'est ce qui a contribué à faire baisser le taux de chômage pour la région à 5,1 %, soit le plus faible au Québec et parmi les meilleurs au pays. Le taux était de 5,3 % en 2011.

«La RMR de Québec a repoussé ses limites en 2012. Elle a donc fait le plein de travailleurs pour amorcer une année 2013 qui s'annonce, elle aussi, fragilisée par les incertitudes», souligne Louis Gagnon, économiste principal à Québec International.

À son avis, la diversification de l'économie régionale et la réalisation de plusieurs chantiers majeurs devraient d'ailleurs donner des bases solides à la région. Mais, pour lui, il n'est pas improbable que Québec connaisse encore quelques mois plus difficiles, comme ce fut le cas avec un recul de 900 emplois en décembre 2011.

Il précise que le secteur des services a généré près de 11 000 nouveaux emplois en 2012. «Ce gain a permis d'atténuer les baisses observées du côté de la construction [moins 3900 emplois] et de l'industrie manufacturière [moins 4900 emplois]. Ces deux derniers secteurs sont revenus à des niveaux plus soutenables après avoir connu une année 2011 exceptionnelle.»

Au Québec

Si le nombre d'emplois a peu bougé au Québec en décembre, le taux de chômage a fléchi de 0,3 % pour se situer à 7,3 % parce que le nombre de chercheurs d'emploi a diminué, indiquaient les données publiées par Statistique Canada, vendredi matin.

Quelque 5800 emplois se sont ajoutés sur une base mensuelle en décembre. Le secteur manufacturier a connu une progression de 4600 emplois pour le mois décembre, de 32 200 emplois pour 2012.

«La situation de l'emploi au Québec a continué de s'améliorer au cours du dernier mois de l'année 2012. Il s'agit de la cinquième hausse mensuelle consécutive, ce qui constitue une bonne nouvelle pour les personnes à la recherche d'un emploi et toutes celles qui souhaitent intégrer le marché du travail», a souligné la ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale, Agnès Maltais. Il s'agit du plus bas taux de chômage depuis 17 mois et celui-ci reste inférieur à celui de l'Ontario qui est de 7,9 %.

Le Québec a atteint un sommet sans précédent de son taux d'emploi, soit 72,6 % chez les personnes en âge de travailler (15-64 ans). L'écart entre décembre 2011 et décembre 2012 est de 138 000 emplois, dont 122 900 à temps plein, une hausse de 3,5 %.

Pour la région métropolitaine de recensement de Montréal, il s'est créé 34 200 emplois en décembre 2012 par rapport à novembre 2012. Le taux de chômage a baissé de 0,9 % pour se situer à 7,5 %.

Portrait de l'emploi en 2012... - image 2.0

Agrandir

Portrait de l'emploi en 2012

Au Canada

Au pays, le nombre d'emplois a cru de 40 000 postes, une quatrième augmentation en cinq mois, huit fois plus que prévoyaient les analystes, qui s'attendaient à 5000 nouveaux emplois pour le dernier mois de l'année.

Ainsi, le taux de chômage au Canada est passé à 7,1 % en baisse de 0,1 %, son niveau le plus bas au cours des quatre dernières années, précise Statistique Canada, ajoutant que la croissance observée en décembre provient de la création de postes à temps plein. Le travail à temps partiel a connu un déclin de 1400 emplois.

Les hausses d'emploi ont été réalisées dans les transports et la construction, tandis que les services professionnels, scientifiques et techniques, les ressources naturelles et les administrations publiques ont connu un repli, selon Statistique Canada.

En décembre, les plus fortes créations d'emplois ont été enregistrées dans trois provinces, soit l'Ontario, le Manitoba et la Saskatchewan.

Aux États-Unis

Quelque 155 000 emplois ont été créés en décembre aux États-Unis. Mais cette croissance n'a pas été suffisante pour faire baisser le taux de chômage demeuré à 7,8 %, a indiqué vendredi le département du Travail à Washington.

Les entreprises de la construction ont ajouté 30 000 emplois, la plus importante progression en 15 mois. Les fabricants ont ajouté 25 000 emplois, le plus grand nombre en neuf mois.

Malgré tout, l'embauche est loin d'accélérer. Les employeurs ont créé en moyenne 153 000 emplois par mois l'année dernière, sensiblement la même chose qu'en 2011.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer