Newsweek sonne le glas de sa version papier

Pour la dernière impression datée du 31 décembre,... (Photo AFP)

Agrandir

Pour la dernière impression datée du 31 décembre, le magazine tire sa révérance avec une photo aérienne des bureaux de Newsweek à New York, en noir et blanc.

Photo AFP

Partager

Agence France-Presse
Washington

Deux mois avant ses 80 ans, le magazine américain Newsweek fait ses adieux cette semaine à sa version imprimée, choisissant pour sa dernière Une un symbole hautement révélateur: un «hashtag» suivi des trois mots «dernier numéro papier».

 

 

 

 

Le hashtag ou # , symbole par excellence du réseau social Twitter, représente l'importance qu'a pris internet ces dernières années comme source d'information, créant une situation très difficile pour la presse écrite, notamment en terme de revenus publicitaires.

Après avoir lutté pour sa survie, le deuxième hebdomadaire américain d'informations après Time, n'a pas surmonté la chute de ses ventes et de ses revenus publicitaires face au déplacement des lecteurs vers les contenus internet gratuits.

«Doux et amer!»

Pour la dernière impression datée du 31 décembre, la célèbre patronne du magazine, Tina Brown, a choisi une photo aérienne du siège de Newsweek à New York, en noir et blanc.

Pour commenter sur cette fin d'une ère, l'ancienne directrice du New Yorker s'est empressée d'aller... sur Twitter : «Doux et amer! Souhaitez-nous bonne chance!», écrit-elle.

En février 1933, le premier numéro affichait le visage de sept personnes qui faisaient alors l'actualité, dont Adolf Hitler qui venait de déclarer: «La nation allemande doit être reconstruite en partant de zéro».

Le magazine, qui a souvent opté pour des Unes audacieuses, marquantes et parfois controversées, a été vendu pour un dollar symbolique en 2010 par le groupe Washington Post à un milliardaire californien, Sidney Harman, avant d'être en partie revendu au conglomérat de l'internet IAC. Newsweek a fusionné en 2010 avec le site The Daily Beast, dont Tina Brown est aussi directrice de la rédaction.

Celle-ci a écrit dans le dernier numéro que «parfois, le changement n'est pas seulement bon, il est nécessaire». Elle avait annoncé en octobre l'arrêt du magazine papier au profit d'une édition 100% numérique, pour appareils portables et tablettes, qui s'appellera Newsweek Global.

Se basant sur des études qui montrent que 39% des Américains lisent les informations en ligne, elle a estimé à cet égard que Newsweek avait atteint «un point de bascule à partir duquel nous pouvons toucher plus efficacement nos lecteurs grâce à un format tout digital».

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer