Chrono Aviation: quand distinction rime avec sécurité

Les deux copropriétaires de Chrono Aviation, Dany et... (Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Les deux copropriétaires de Chrono Aviation, Dany et Vincent Gagnon, devant leur avion Pilatus PC-12. Un second appareil devrait intégrer la flotte d'ici la fin de janvier 2013.

Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche

Partager

(Québec) Quand Vincent et Dany Gagnon, respectivement président et vice-président de Chrono Aviation, ont voulu créer leur compagnie de transport aérien, ils voulaient se distinguer. Comment? En offrant leurs liaisons à bord d'aéronefs récents et réputés sécuritaires.

C'est ce qu'ils font en acquérant un avion monomoteur turbopropulsé Pilatus PC-12. En plus d'être réputé comme «le plus sécuritaire dans sa catégorie» depuis 1999, il est très polyvalent car il peut transporter passagers et cargo en même temps. Vincent et Dany Gagnon - aucun lien de parenté - ont acquis de la Gendarmerie royale du Canada ce PC-12, datant de l'an 2000, au coût de 2 millions $. Un autre 200 000 $ a été investi dans la rénovation de l'aménagement intérieur. Flambant neuf, un PC-12 vaut 5,2 millions $.

«Il y avait une demande à Québec pour un transporteur comme nous. Les événements [d'il y a deux ans] ont commencé à faire peur aux gens, explique Dany Gagnon. Les compagnies de "troisième niveau" fonctionnaient toutes avec le même moule : des avions vieillissants et des vols vendus dans un contexte de guerre des prix», ajoute le vice-président.

«La compétition vole avec des avions des années 70 et 80 [principalement avec des Beechcraft King Air et des Piper Navajo] qui ont des vieux systèmes de navigation et qui nécessitent plus d'entretien», affirme Vincent Gagnon qui travaille depuis 15 ans chez Air Canada.

«Le pilote et le copilote sont tous deux formés de la même façon sur simulateur. J'applique les notions que j'ai apprises chez Air Canada», renchérit le président.

Quatre-vingt-quinze pour cent de la clientèle de Chrono Aviation est composée de firmes qui exploitent des ressources dans le Nord. Plan Nord ou non, il y a une demande, selon les deux copropriétaires. L'autre 5 % provient des gens plus fortunés qui souhaitent partir en vacances sans avoir à se soucier des contrôles de sécurité.

La réservation d'un nolisement peut se faire en ligne au chronoaviation.com. Basée à l'aéroport Jean-Lesage de Québec et ayant des bases satellites à Bagotville et Sept-Îles, Chrono Aviation fait également de la gestion d'aéronefs. Ce concept d'affaires s'adresse aux compagnies qui veulent s'acheter un avion sans avoir à l'exploiter. «Nous conseillons le client pour lui faire acheter l'avion qui lui convient le mieux et qui serait le plus rentable. On s'engage aussi à louer l'avion quand il est inutilisé pour maximiser l'investissement», conclut Dany Gagnon.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer