Location de bureaux: la Grande Allée, une aubaine!

La Grande Allée de Québec arrive au neuvième... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

La Grande Allée de Québec arrive au neuvième et dernier rang dans la liste des rues les plus chères pour les locaux pour bureau au Canada réalisée par la société Jones Lang LaSalle.

Le Soleil, Patrice Laroche

Partager

Sur le même thème

Gilbert Leduc
Gilbert Leduc
Le Soleil

(Québec) À Québec, le loyer moyen d'un local pour bureau sur la Grande Allée s'élève à 27,58 $ le pied carré. Le loyer le plus élevé atteint 29,06 $ le pied carré. D'une manière ou de l'autre, se loger sur la Grande Allée apparaît comme une aubaine au Canada!

La société Jones Lang LaSalle, qui offre des services financiers et professionnels dans le secteur de l'immobilier, vient de publier la liste des rues les plus chères pour les locaux pour bureau au Canada. Elle a passé au crible les chiffres de neuf des plus grandes villes au pays, et Québec arrive au neuvième et dernier rang.

«C'est intéressant considérant un taux d'inoccupation de 5 % pour la grande région de Québec», commente au Soleil Peter Mouhteros, analyste-recherchiste chez Jones Lang LaSalle.

Bay Street, à Toronto, arrive au premier rang du classement des rues les plus chères au pays avec un loyer moyen de 68,91 $ le pied carré. Le loyer le plus élevé se situe à 82,28 $ le pied carré, soit rien de moins que 178 % supérieur à la moyenne des loyers pour l'ensemble de la ville de Toronto. À titre comparatif, la différence entre le loyer moyen du marché à Québec (22,12 $) et le loyer moyen sur la Grande Allée (27,58 $) est de 24,7 %.

Eighth Avenue SouthWest, à Calgary, se faufile au deuxième rang avec un loyer moyen de 55,33 $ le pied carré, soit plus de 62 % plus élevé que le loyer moyen pour toute la ville. Burrard Street, à Vancouver, occupe la troisième place avec un loyer moyen de 54,75 $ le pied carré; le loyer le plus élevé dans cette rue étant de 65,41 $ le pied carré.

Suivent dans l'ordre les principales artères des affaires d'Ottawa, d'Edmonton, de Montréal (boulevard René-Lévesque Ouest), d'Halifax, de Winnipeg et, finalement, de Québec.

Prestige

«Selon notre classement, il semble évident que les entreprises sont prêtes à payer plus cher pour occuper les espaces les plus prestigieux», a souligné le président de Jones Lang LaSalle Canada, Brett Miller. «Nos chiffres démontrent aussi que la demande ne fléchit pas et que les loyers ont augmenté année après année dans toutes les villes, ce qui confirme la vigueur du marché immobilier de bureau du Canada.»

«Même si le loyer de certaines de ces rues est élevé, nous nous comparons avantageusement aux autres villes du monde», poursuit M. Miller. «À titre d'exemple, le 23 Saville Row, à Londres, exige un loyer de 220 $ le pied carré, alors que le 667 Madison, à New York, en demande 144,50 $.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer