Québec Mines 2012 trace un bilan positif

Partager

Louis Tanguay
Louis Tanguay
Le Soleil

(Québec) Bâtir en 12 heures un projet d'exploration pour un territoire minier de 60 kilomètres carrés constituerait un défi de taille, pour n'importe quel géologue d'expérience. À l'occasion du carrefour Québec Mines, trois équipes d'étudiants universitaires l'ont relevé avec un succès si égal que le jury composé de professionnels du ministère des Ressources naturelles (MRN) a eu peine à choisir le groupe gagnant.

L'équipe de l'Université du Québec à Montréal formée de Nicolas Mériaud, Dan Boudreau et Alexandre Bernard a mérité la première place devant celles de l'Université du Québec à Chicoutimi et de l'Université Laval.

C'est cependant de cette institution que viennent Catherine Boudreau (baccalauréat) et Majir Baroudi (doctorat) qui ont reçu les deux premiers prix de l'Association québécoise des sciences de la Terre pour les meilleures affiches pour des projets géoscientifiques. Du côté des employés du MRN lui-même, le prestigieux Marteau d'or pour l'avancement des connaissances a été remis au duo formé de l'ingénieure Isabelle D'Amours et du géologue Rachid Intissar.

Chaire de recherche

Les pépites d'or ne sont pas toutes pareilles, non seulement par leur forme mais aussi par leur composition chimique.  Une nouvelle chaire en exploration minérale vient d'être créée à l'Université Laval pour mieux interpréter ces différences et la signification de la présence d'autres minéraux indicateurs transportés conjointement par les glaciers.

Objectif : découvrir plus efficacement un gisement d'or potentiellement à l'origine de ces traces minérales. Annoncée pendant Québec Mines, la chaire est financée à hauteur de 1,9 million $ sur cinq ans par Agnico Eagle, le Conseil de recherche en ressources naturelles et génie et par le MRN.

Son titulaire, le Dr Georges Beaudoin, a expliqué au Soleil que son budget permettra surtout d'embaucher un nouveau professeur permanent en plus de contribuer au financement de projets de recherche d'une douzaine d'étudiants.

La fréquentation à Québec Mines 2012 a dépassé les espérances des organisateurs. En plus des 2600 congressistes, quelque 2125 écoliers ont visité en groupes les expositions d'artefacts et les présentations interactives. Les surprises ont surtout été enregistrées aux ateliers sur l'emploi minier où les salles ont débordé avec près de 300 chercheurs d'emploi alors qu'on en attendait la moitié.

Pour le volet porte ouverte, les organisateurs espéraient attirer 500 personnes et presque 800 visiteurs ont assisté aux conférences grand public et discuté avec les représentants de l'industrie et des maisons de formation spécialisée.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer