Technologies propres: Écotech veut rapprocher décideurs et innovateurs

Dans son étude publiée mardi, Écotech Québec, la... (Écotech Québec)

Agrandir

Dans son étude publiée mardi, Écotech Québec, la grappe des technologies propres, soutient que les gouvernements, les municipalités et autres organismes publics pourraient devenir un levier important pour le développement et la commercialisation des technologies propres tout en stimulant l'économie locale.

Écotech Québec

(Québec) Alors que les décideurs des municipalités, des organismes publics et les acteurs gouvernementaux entreprennent des missions à l'étranger pour dénicher des technologies vertes à utiliser dans leur milieu, les innovateurs québécois doivent faire le même chemin vers d'autres pays pour montrer que leurs inventions et leurs découvertes technologiques fonctionnent.

Alors que les décideurs des municipalités, des organismes... (Écotech Québec) - image 1.0

Agrandir

Écotech Québec

Dans son étude publiée mardi, Écotech Québec, la grappe des technologies propres, soutient que les gouvernements, les municipalités et autres organismes publics pourraient devenir un levier important pour le développement et la commercialisation des technologies propres tout en stimulant l'économie locale.

En entrevue, Denis Leclerc, président et chef de la direction d'Écotech Québec, souligne que plusieurs pays, notamment en Europe, ont développé des mécanismes et des programmes visant à faciliter l'utilisation des innovations vertes mises au point dans leur pays. «Les organismes publics disent qu'ils ne connaissent pas assez bien les technologies d'ici, explique M. Leclerc, alors que les entrepreneurs se demandent comment faire pour intéresser ces décideurs à utiliser leurs innovations. Le secteur des technologies propres apparaît comme le secret le mieux gardé au pays. Il faut que ça change.»

Écotech a suscité une rencontre au grand jour mercredi entre une centaine d'innovateurs et des décideurs publics. Les municipalités de Varennes et de Victoriaville, la Société des alcools du Québec et Ivanhoé, le bras immobilier de la Caisse de dépôt et placement, viendront exposer leurs besoins en technologies vertes. De l'autre côté, huit entrepreneurs expliqueront les technologies qu'ils ont mises au point. «Ce genre de rencontres existe en Europe, mais pour nous, ce sera une première, continue M. Leclerc. Il faut créer des rapprochements entre les deux parties pour que les liens se tissent. Si ça fonctionne bien, nous provoquerons d'autres rencontres du genre en province, car si les innovateurs connaissent les besoins du marché, ils pourront proposer leur technologie ou retourner dans leurs centres de recherche pour mettre au point les éléments qui répondront aux besoins exprimés.»

En 2009, l'accès au marché géré par les décideurs publics représentait 28,7 milliards$. L'étude, réalisée par Deloitte, dénombre sept catégories d'implication des organisations publiques et des exemples concrets d'intervention en Europe et en Amérique du Nord.

 

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer