Sables bitumineux: la Caisse de dépôt prise à partie

Les capitaux consacrés au développement des sables bitumineux... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Les capitaux consacrés au développement des sables bitumineux représentent le double de ce que la Caisse réserve aux 45 entreprises québécoises qui forment son portefeuille boursier.

Photothèque Le Soleil

<p>Michel Corbeil</p>

(Québec) La Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) est prise à partie pour les milliards de dollars qu'elle investit dans les sables bitumineux de l'Ouest canadien, en flagrante contravention avec la politique québécoise de lutte contre les changements climatiques, affirment deux chercheurs.

Dans une étude rendue publique mardi, Éric Pineault et François L'Italien y vont d'une critique cinglante de la «stratégie d'optimisation des rendements du "bas de laine" des Québécois», stratégie initiée par l'ex-pdg de la CDPQ Henri-Paul Rousseau et poursuivie par son successeur, Michael Sabia.

Les auteurs du document, rédigé pour le compte de l'Institut de recherche en économie contemporaine (IREC), soutiennent que la Caisse possède une participation totalisant 5,4 milliards$ dans des entreprises de ce secteur pétrolier. Selon eux, cela équivaut à 14 % de tous les placements de la Caisse dans des firmes cotées en Bourse.

Les capitaux consacrés «au développement des énergies fossiles de l'Ouest canadien» représentent le double de ce que la Caisse réserve aux 45 entreprises québécoises qui forment son portefeuille boursier, poursuivent-ils. Celles-ci ont droit à 2,7 milliards$.

MM. Pineault et L'Italien s'en prennent à la «politique d'optimisation du rendement» qui met l'épargne des Québécois au service du «développement des filières [énergétiques] sales». La participation dans les pétrolières Enbridge, Suncor ou encore Canadian Natural Resources irait à l'encontre des «engagements» pris par Québec «à l'égard de la lutte aux changements climatiques et à la "décarbonisation" de l'économie».

En entrevue, le chercheur a avancé que le moment ne saurait être mieux choisi pour se retirer du secteur du pétrole. L'exploitation des gisements miniers qu'annonce le Plan Nord constitue une solution de rechange. «Risques pour risques, les sables bitumineux le sont autant que les mines. L'avantage des mines, c'est qu'elles sont ici.»

À l'Assemblée nationale, le critique péquiste Nicolas Marceau s'est emparé de l'étude pour demander au ministre des Finances Raymond Bachand si le pdg de la Caisse, Michael Sabia, a «discuté sables bitumineux à Sagard». Il a fait référence à un séjour récent de M. Sabia au domaine que possède Paul Desmarais, le président de Power Corporation, propriétaire notamment du Soleil. «La Caisse est partenaire de Power Corporation» dans Enbridge, a signalé le député.

Le porte-parole en matière d'environnement pour la Coalition avenir Québec, François Rebello, n'a pu prendre connaissance en profondeur de l'étude. Mais l'élu a fait valoir que le parallèle entre les investissements dans les sables bitumineux et dans les entreprises d'ici «dénote un manque de préoccupation pour l'économie du Québec. [...] On diminue aussi les risques en investissant dans des entreprises [locales] qu'on connaît bien», a-t-il ajouté.

«Manque de sérieux»

Joint en fin de journée, le porte-parole de la Caisse a répliqué que le rapport de l'IREC «manque de sérieux». Maxime Chagnon a signalé que la CDPQ possède des participations totalisant 20,5 milliards$ dans le seul secteur privé québécois, ce qui comprend les 2,7 milliards$ dans des firmes en Bourse.

Les sommes dans le secteur pétrolier ne se résument pas uniquement aux sables bitumineux, a-t-il aussi corrigé. Comme gestionnaire de fonds de retraite, la Caisse ne peut ignorer que les secteurs «traditionnels» en énergie sont en hausse, a commenté M. Chagnon.

Maxime Chagnon a expliqué la présence de M. Sabia à la résidence de Sagard comme une participation à «une activité familiale et amicale», où il n'a pas été question «des projets et entreprises» de Power Corporation.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer