La «Vallée du cosméceutique de Québec» se concrétise

Déjà, certaines entreprises de la région produisent des... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Déjà, certaines entreprises de la région produisent des cosméceutiques, comme les soins anti-âge de la firme Immanence Intégrale Dermo Correction, fondée par Éric et Luc Dupont.

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

(Québec) La Ville de Québec souhaite faire de la capitale une «vallée du cosméceutique» et mandate l'organisme Québec International d'élaborer un plan d'action afin de favoriser la présence d'entreprises liées au domaine des cosmétiques aux vertus spéciales pour la santé de la peau.

Créée de la contraction des mots cosmétique et pharmaceutique, les cosméceutiques sont des produits dotés d'agents actifs semblables aux médicaments, sans être considérés comme tel.

Déjà, certaines entreprises de la région en produisent, comme les soins anti-âge de la firme Immanence Intégrale Dermo Correction, fondée par Éric et Luc Dupont. L'an dernier, les deux frères ont partagé leur souhait de voir Québec devenir un pôle dans la recherche vers des cosmétiques aux vertus actives.

La Ville de Québec vient de confirmer l'octroi de 40 500 $ à Québec International pour élaborer un plan d'action triennal 2012-2015. L'objectif : attirer ici des firmes de cosmétique ou de cosméceutique et les réseauter, sur le modèle de la Cosmetic Valley en France.

«On va démarcher des entreprises qui offrent des produits et des services de ce type et qui pourraient venir s'installer dans la région pour créer une masse critique et un secteur de force», dit François Paquet, porte-parole de Québec International.

Ce plan d'action vise à évaluer ce que Québec pourrait développer dans le domaine et à faire le point sur le chemin déjà parcouru.

M. Paquet évoque la présence de représentants de la région à l'exposition Cosmoprof de Bologne. «On y participe depuis deux ans, c'est l'événement le plus important au monde dans ce milieu-là. On a commencé à approcher des entreprises qui peuvent compléter ce qui se fait déjà ici.»

Il précise que tous les domaines des cosmétiques et des cosméceutiques sont considérés dans l'élaboration d'un tel réseau qui regroupe la recherche, les tests et la production. «Du laboratoire au comptoir de la pharmacie, il y a beaucoup d'étapes. Il reste beaucoup de choses à définir».

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer