Un cinquième prix pour l'édifice Fondaction

Construit en bois d'ingénierie, le nouvel immeuble de... (Le Soleil, Jocelyn Bernier)

Agrandir

Construit en bois d'ingénierie, le nouvel immeuble de Fondaction, situé sur le boulevard Charest, n'a pas de pareil en Amérique du Nord.

Le Soleil, Jocelyn Bernier

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Tanguay
Le Soleil

(Québec) L'architecte Gilles Huot (GHA Architecture et développement durable) a mérité, hier à Chicago, le premier prix de Design & Build with FSC Awards 2010, catégorie Bâtiment commercial.

Il s'agit de la cinquième récompense (la première à portée internationale) attribuée à l'édifice de Fondaction CSN à Québec, qui a pignon sur le boulevard Charest Est. La nouvelle reconnaissance a été remise lors du plus important rassemblement international (Greenbuild) consacré à l'architecture durable.

Les prix du Forest Stewardship Council (FSC) des États-Unis sont décernés annuellement aux meilleurs projets de construction utilisant du bois certifié FSC, un sceau qui garantit l'exploitation durable de la forêt et un traitement équitable des populations autochtones et des travailleurs forestiers.

«C'est l'expertise québécoise dans le domaine de la construction écologique qui est à l'honneur, à l'échelle internationale», a déclaré le pdg de Fondaction CSN, Léopold Beaulieu. En entrevue téléphonique, M. Huot a expliqué au Soleil que le prix a été attribué parmi 10 concurrents nord-américains.

Bois certifié

Selon lui, un des critères dominants aurait été le fort pourcentage de bois «certifié» utilisé dans la construction. En fait, dit-il, 97 % de tout le bois de l'édifice portait le sceau FSC.

La structure hors sol en bois de six étages constitue une première en Amérique du Nord et le défi a été de démontrer la performance du matériau pour obtenir les autorisations réglementaires nécessaires à l'érection d'un immeuble de plus de quatre étages.

Comme gagner un Oscar

Le caractère nord-américain du concours fait dire à Gilles Huot que c'est comme gagner un «Oscar du projet durable qui, pour le propriétaire, «ajoute une plus-value environnementale à son édifice».

Pour Frédéric Verreault, vice-président de Chantiers Chibougamau qui a fourni la structure, il a fallu que le client et son architecte se montrent très engagés envers le concept.

Ce succès dans un «concours plus relevé que les autres» ouvre la voie à d'autres grands projets d'utilisation du bois d'ingénierie, dit M. Verreault. Parmi les projets qui l'intéressent dans la région de Québec, Chantiers Chibougamau a déjà remporté l'appel d'offres pour la structure en bois du Super PEPS qui devrait sortir de terre à l'Université Laval au début de 2011.

Des quatre autres honneurs attribués à l'édifice Fondaction, les deux premiers l'ont été par le Centre d'expertise en construction com­merciale en bois, pour l'excellence du projet commercial de plus de 600 mètres carrés et du concept structural. Les deux autres (Distinction développement durable et Lauréat pratique novatrice) ont été remis lors des 22 Trophées Innovation et Développement durable de Contech.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer