Apple achète des cerveaux de Québec

Depuis l'acquisition d'Apple, la majorité des employés de... (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Depuis l'acquisition d'Apple, la majorité des employés de Poly9 ont quitté Québec pour aller s'installer dans les bureaux du géant informatique situés dans la Silicon Valley, en Californie.

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Pierre Couture
Le Soleil

(Québec) Apple a tellement aimé la petite entreprise de haute technologie de Québec Poly9 qu'elle l'a achetée et a aussitôt déménagé la majorité de ses employés en Californie, a appris Le Soleil.

La transaction, survenue récemment, a surtout permis à Apple de mettre la main sur une expertise québécoise de pointe développée par Poly9 dans le secteur de la cartographie Web.

Ces dernières années, Poly9 a surtout mis au monde des interfaces de programmation (API) pour plusieurs gros clients comme Apple, Microsoft, Yahoo, MSNBC et NORAD. Poly9 s'appuyait notamment sur les bases cartographiques de Google Earth, de Google Maps, de MapQuest, de Platial, d'Urban Mapping et bien d'autres pour mettre au monde ses applications.

Demande de Norad

Poly9 avait notamment créé une application Web à la demande du Commandement de la défense aéro-spatiale de l'Amérique du Nord (NORAD) pour suivre le parcours du père Noël la veille et le jour de Noël.

Mardi, personne chez Poly9 et Apple n'a voulu commenter les détails de la transaction. Le président et cofondateur de Poly9, Denis Laprise, n'a pas rappelé Le Soleil.

Or, depuis l'acquisition d'Apple, la majorité des employés de Poly9 ont quitté Québec pour aller s'installer dans les bureaux du géant informatique situés dans la Silicon Valley, en Californie.

Seuls deux employés de Poly9 n'ont pas suivi la caravane pour des raisons familiales. Ils sont demeurés à Québec et travaillent maintenant à leur propre compte.

Officiellement, Poly9 existe toujours en sol québécois et détient une simple adresse postale dans le quartier Saint-Jean-Baptiste. On sait toutefois que le siège social de l'entreprise, rue Saint-Joseph, a été fermé il y a quelques semaines.

Très bon coup d'Apple

Depuis quelques jours, Le Soleil s'est d'ailleurs buté à un véritable mur du silence entourant les activités de Poly9. Aucun ancien employé de l'entreprise n'a voulu discuter ouvertement la transaction. «Nous avons signé des ententes de confidentialité», a d'ailleurs fait savoir l'un d'eux, très poliment.

Quoi qu'il en soit, les observateurs de la scène informatique consultés mardi par Le Soleil n'ont pas été surpris d'apprendre la transaction. «Apple a fait un très bon coup en acquérant d'agiles ninjas du Web», a formulé l'éditeur du magazine Baliz-Media.com, Luc Vaillancourt.

Selon ce dernier, les employés de Poly9 étaient reconnus par l'industrie d'abord pour leurs talents et leur créativité sans limite. «Ces gens-là sont des virtuoses capables de travailler sur des projets de très haute voltige dans l'univers du Web. Apple a donc mis la main sur des cerveaux québécois de très grande qualité», a-t-il ajouté.

Il faut savoir qu'au fil des ans, l'équipe de direction de Poly9 s'était d'ailleurs forgée une réputation fort enviable dans les cercles informatiques de la Silicon Valley lors des présentations Where 2.0., une foire informatique annuelle très courue par l'industrie.

L'influent Tim O'Reilly (fondateur d'O'Reilly Media), qui édite des ouvrages sur l'informatique et les nouvelles technologies, avait d'ailleurs noté le talent des jeunes créateurs québécois de Poly9.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer