La LCF à Québec: Bellemare contactera Saint Marché

Me Marc Bellemare... (Photothèque Le Soleil, Steve Deschênes)

Agrandir

Me Marc Bellemare

Photothèque Le Soleil, Steve Deschênes

(Québec) Promoteur de la venue d'une équipe de la Ligue canadienne de football (LCF) à Québec, l'avocat Marc Bellemare a l'intention d'entrer en contact avec la femme d'affaires Christina Saint Marché, qui a réitéré cette semaine son intérêt à amener la LCF dans la capitale.

Originaire de l'État américain du Montana et ayant déjà résidé à Calgary et en Ontario, Mme Saint Marché est propriétaire de la maison de haute couture qui porte son nom et dont le siège social est situé à Londres ainsi que de la maison de production montréalaise Signature Entertainment.

Ce n'est pas la première fois que Christina Saint Marché, qui compte parmi ses amis l'ancien secondeur des Alouettes de Montréal et actuel directeur général et entraîneur des Lions de la Colombie-Britannique?Wally Buono, s'intéresse à la LCF.

En 2001, elle avait offert 10 millions $ pour acheter les Stampeders de Calgary, puis, en 2006, elle avait manifesté de l'intérêt pour les défunts Renegades d'Ottawa, qu'elle souhaitait relocaliser à Québec.

«J'entrerai en contact avec Mme Saint Marché d'ici la fin du mois. C'est la moindre des choses pour moi étant donné qu'elle a manifesté de l'intérêt pour Québec», a expliqué Me Bellemare au bout du fil.

L'avocat assure qu'il n'aurait aucun problème à travailler de concert avec Mme Saint Marché si ses prétentions sont sérieuses. «C'est peut-être une excellente initiative de sa part et elle pourrait être une excellente collaboratrice, car c'est une femme d'affaires qui a eu beaucoup de succès avec ses entreprises.»

Me Bellemare souligne cependant qu'il a rencontré une dizaine d'investisseurs de Québec, de Montréal et des États-Unis en vue d'établir une franchise de la LCF dans la capitale depuis 2004. «C'est facile de dire qu'on veut mettre de l'argent là-dedans, mais souvent, quand on pousse un peu, ça tombe», fait-il remarquer.

D'autre part, Marc Bellemare continue de craindre que Moncton ne dame le pion à Québec pour une éventuelle expansion de la LCF. «La priorité de la LCF est de ramener une équipe à Ottawa. Pour ce qui est de la suite des choses cependant, le maire de Moncton, Georges Leblanc, est en contact constant avec le commissaire Mark Cohon et il aura un nouveau stade de 20 000 places en 2010», explique-t-il.

Amertume

L'avocat est toujours amer quant à l'échec des démarches visant à construire un stade qui pourrait accueillir la LCF au PEPS de l'Université Laval. «On n'a pas eu de coup de pouce ni du maire Labeaume, ni du recteur Denis Brière. Plusieurs ont perçu là un signal que Québec n'était pas intéressée. Il ne faut pas que ça arrive trop souvent.

«La Ville de Québec est capable de mettre 52 millions $ sur cinq ans pour le Moulin à images et le Cirque du Soleil. C'est une bonne idée, mais c'est également ce que ça coûterait pour bâtir un stade de 39 000 places capable d'accueillir la LCF, les Jeux du Commonwealth et les Jeux panaméricains! Qu'on ne vienne pas me dire qu'il n'y a pas d'argent à Québec pour un stade», poursuit-il.

Me Bellemare travaille dorénavant avec le maire de Saint-Augustin-de-Desmaures, Marcel Corriveau, qui se serait dit ouvert à laisser un terrain pour la construction d'un stade d'un football par un bail emphythéotique.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer