AGC met son usine de Saint-Augustin en vente

Une société de courtage, Binswanger, Myre, Pageau, vient... (Le Soleil, Steve Deschênes)

Agrandir

Une société de courtage, Binswanger, Myre, Pageau, vient d'obtenir un mandat d'un an pour vendre l'usine de Saint-Augustin-de-Desmaures.

Le Soleil, Steve Deschênes

Gilbert Leduc
Gilbert Leduc
Le Soleil

(Québec) La pire des craintes de la Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures vient de s'estomper. Asahi Glass Compagny, la maison mère d'AGC Flat Glass North America, a finalement décidé de ne pas démolir son usine de fabrication de verre plat située dans le Parc industriel François-Leclerc.

La société japonaise vient plutôt de confier un mandat à un courtier international ? Binswanger, Myre, Pageau ? pour vendre la gigantesque usine de 650 000 pi2. Le mandat serait d'une durée d'un an avec une possible prolongation d'une autre année.

Dans les jours suivants l'annonce, le 16 avril dernier, de la fermeture de l'usine qui employait 250 personnes, la compagnie avait signifié sa volonté de démolir le bâtiment afin qu'il ne tombe pas dans les mains d'un concurrent.

Par la voix de son maire, Marcel Corriveau, la Ville de Saint-Augustin avait avisé AGC Flat Glass qu'elle souhaitait que le bâtiment reste debout et que la compagnie allait devoir obtenir un permis pour démolir ses installations et justifier son geste.

Or, il y a un mois, la compagnie a fait appel à Binswanger, Myre, Pageau, une société internationale qui possède un bureau à Rosemère, pour vendre son immeuble. Une affiche sera bientôt installée sur les terrains de l'entreprise de la rue de Copenhague.

«On nous dit qu'il y aurait un potentiel de 4000 prospects à travers le monde pour ce type de bâtiment», a indiqué au Soleil le directeur du développement économique à la Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures, Vahé Kasapoglu.

«Pas plus tard que la semaine dernière, un acheteur potentiel devait se pointer à Saint-Augustin pour visiter l'usine, mais nous avons su à la dernière minute que ça ne marchait plus», a ajouté M. Kasapoglu en indiquant que la Ville était en étroite relation avec le courtier international.

Interrogé sur une éventuelle reconversion de l'usine ? il avait été question de transformer l'entreprise en usine de fabrication de verre énergétique ? le directeur du développement économique a confirmé que le dossier était désormais clos.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer