Les affaires express

Un nouveau restaurant Sésame à Cap-Rouge (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un nouveau restaurant Sésame à Cap-Rouge

Un nouveau restaurant Sésame ouvrira ses portes à Cap-Rouge, à l'angle de la rue Charles-Albanel et de la route Jean-Gauvin. Il s'agit d'un deuxième restaurant dans la région après celui de Lebourgneuf. L'établissement comptera plus de 140 places ainsi qu'une terrasse d'une cinquantaine de places. Une trentaine d'emplois seront créés. «J'habite Cap-Rouge et je constate que la demande est bien réelle. Les gens veulent un endroit pour avoir du plaisir, avec une cuisine asiatique goûteuse et de qualité, sans oublier un endroit agréable pour prendre un verre», a affirmé par communiqué Emmanuelle Beauchemin, copropriétaire de l'établissement. Le Groupe Sésame, qui compte plus de 150 employés, possède sept restaurants à travers la province.  Jean-Michel Genois Gagnon

***

Bois d'oeuvre: un «répit» pour les producteurs de bois

Les producteurs canadiens de bois d'oeuvre obtiennent un répit temporaire avec la fin des droits compensatoires préliminaires à la frontière américaine. L'imposition de droits compensatoires préliminaires de 19,88 % ayant officiellement pris fin samedi, la plupart des producteurs canadiens n'auront plus qu'à débourser un droit antidumping de 6,87 % pour l'instant. Cinq producteurs en particulier ont versé des droits d'entre 9,89 et 30,88 %. Tous les autres devaient payer des droits de 26,75 %. Cet allégement sera en vigueur tant que les droits finaux ne seront pas déterminés, plus tard cet automne. La part du marché américain du bois d'oeuvre détenue par le Canada a reculé à 23 % en juillet, selon des rapports gouvernementaux canadiens mensuels.  La Presse canadienne

***

Plainte de Boeing: des «alliés» pour Bombardier à Washington

Alors que l'administration Trump continue d'évaluer la plainte de Boeing contre Bombardier, des sénateurs et membres de la Chambre des représentants rappellent aux autorités américaines de ne pas négliger l'impact économique de l'avionneur québécois au sud de la frontière. Signée par quatre sénateurs et deux membres de la Chambre des représentants du Kansas et de la Virginie-Occidentale, une lettre a récemment été envoyée au secrétaire au Commerce Wilbur Ross ainsi qu'au représentant au Commerce Robert Lighthizer. Sans s'opposer aux moyens visant à contrer les «activités illicites» en matière de commerce international, les signataires rappellent que Bombardier et Boeing offrent du travail à des milliers d'Américains.  La Presse canadienne




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer