Les affaires express

Home Depot atteint des sommets historiques (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Home Depot atteint des sommets historiques

Le géant américain de la rénovation résidentielle Home Depot a établi de nouveaux records au deuxième trimestre en affichant notamment les revenus et les profits les plus élevés de son histoire. En effet, ses recettes trimestrielles sont passées de 26,47 milliards $US l'an dernier à 28,11 milliards $US cette année, éclipsant la prévision de 27,84 milliards $US des analystes interrogés par la firme américaine Zacks Investment Research. Les ventes des établissements ouverts depuis au moins un an - un indicateur clé dans le secteur du commerce de détail - se sont améliorées de 6,6 % aux États-Unis et de 6,3 % ailleurs dans le monde. Home Depot a engrangé un bénéfice net de 2,67 milliards $US ou 2,25 $US par action, comparativement à 2,44 milliards $US ou 1,97 $US par action l'an dernier. Les analystes sondés par Zacks tablaient un résultat de 2,21 $US par action. Le détaillant établi à Atlanta a par ailleurs relevé certaines de ses prévisions. Il s'attend à ce que son profit par action s'améliore d'environ 13 % en 2017 pour atteindre 7,29 $US. La croissance des ventes devrait être d'environ 5,3 %.  AP

***

Un fonds spécial pour indemniser les ex-employés de Sears

Les avocats représentant des travailleurs de Sears Canada et l'entreprise ont conclu une entente afin de créer un fonds spécial destiné aux anciens employés du détaillant. Le montant de 500 000 $ destiné à cette mesure proviendra de l'argent mis de côté afin de verser des primes de rétention à certains hauts dirigeants. Les ex-employés qui auraient été admissibles à recevoir une indemnité de départ lorsqu'ils ont perdu leur emploi chez Sears Canada pourront se tourner vers ce fonds spécial. Sears Canada a été la cible de nombreuses critiques le mois dernier après avoir obtenu la permission de la cour pour verser des millions de dollars en primes de rétention à des hauts dirigeants alors que des travailleurs licenciés partaient les mains vides. En juin, le détaillant avait annoncé son intention de fermer 59 établissements au pays, sans verser d'indemnités de départ, dans le cadre de sa restructuration sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies.  La Presse canadienne

***

Bombardier et Metrolinx devant les tribunaux

Bombardier se tourne une fois de plus vers les tribunaux contre Metrolinx, cette fois pour contester une décision de l'agence de transport ontarienne qui l'empêche de convoiter un contrat pour continuer d'exploiter les trains GO Transit. L'entreprise québécoise a demandé à la Cour supérieure de justice de l'Ontario, lundi, un «contrôle judiciaire» sur la décision annoncée par Metrolinx le 21 juillet dernier. L'agence de transport régional avait alors dit qu'elle chercherait de nouveaux exploitants pour le service de trains de banlieue GO Transit et pour le train UP Express. Le soumissionnaire retenu, qui devrait être choisi dans près d'un an, passera d'abord en revue le travail qu'effectuent présentement Bombardier et deux autres entreprises canadiennes. Il prendra ensuite le relais pour assurer le fonctionnement du service, dont la taille quadruplera, passant de 1500 à 6000 trains par semaine. Bombardier demande aux tribunaux d'obliger Metrolinx à lui permettre de participer à l'appel de proposition et d'étendre l'échéancier du processus afin d'avoir un «délai raisonnable» pour se préparer.  La Presse canadienne




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer