Les affaires express

Couche-Tard vendra 70 sites de CST Brands aux États-Unis (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Couche-Tard vendra 70 sites de CST Brands aux États-Unis

Alimentation Couche-Tard (TSX : ATD.B) vendra 70 stations-service appartenant à CST Brands aux États-Unis afin de compléter l'acquisition de sa rivale texane pour 4,4 milliards $US (5,8 milliards $). La multinationale québécoise a annoncé lundi avoir obtenu l'autorisation de la commission américaine du commerce, en plus d'annoncer la vente des sites concernés à Empire Petroleum Parners. Ces stations-service sont situées en Arizona, au Colorado, en Floride, en Géorgie, en Louisiane, au Nouveau-Mexique, en Ohio ainsi qu'au Texas. Empire Petroleum aura également la possibilité d'acheter un site supplémentaire appartenant actuellement à Couche-Tard. Cette transaction devrait être finalisée d'ici le début du mois de septembre. L'exploitant de dépanneurs et de stations-service établi à Laval prévoit compléter mercredi l'acquisition - la plus importante de son histoire - de CST Brands. L'entreprise doit toutefois encore obtenir le feu vert du Bureau de la concurrence du Canada puisque CST exploite plusieurs centaines d'établissements au pays coiffés de l'enseigne Dépanneur du coin.  La Presse canadienne

***

Air Miles hausse la limite pour les échanges de points en magasin

Air Miles a modifié les récentes limites imposées à l'échange de points de son programme pour les achats réalisés chez ses détaillants partenaires. Le gestionnaire de programme de fidélisation a indiqué que la nouvelle limite quotidienne pour les échanges de points en magasins serait haussée, dans la plupart des cas, à 100 $. Air Miles a établi une limite différente pour les échanges réalisés dans les stations-service de Shell - où le plafond est plutôt de 60 $ par transaction. Les nouvelles limites, en vigueur à compter de lundi, représentent une hausse par rapport à la limite quotidienne de 50 $ établie en avril. Les échanges de points «Argent Air Miles» en magasin ont été brièvement interrompus en mars après que l'exploitant du programme eut découvert que des fraudeurs avaient réussi à voler des points pour régler des achats.  La Presse canadienne

***

Panne du service AccèsD lundi

Le service AccèsD de Desjardins a donné bien des maux de tête aux utilisateurs, lundi. Le système en ligne a été fermé durant plusieurs heures. L'institution financière a indiqué à plusieurs médias qu'il s'agissait d'un problème à la suite d'une mise à jour en début de journée et non d'un problème de sécurité. Le service de guichets ainsi que les transactions comme les virements bancaires n'ont pas été interrompus. La panne a été réglée durant l'après-midi.  Jean-Michel Genois Gagnon 

***

Des franchisés mécontents de Tim Hortons aux États-Unis

Un groupe représentant des franchisés de Tim Hortons mécontents de la gestion de la chaîne de cafés affirme avoir créé une section américaine, ce qui pourrait accroître la pression sur la société mère. La Great White North Franchisee Association (GWNFA) a affirmé dans un communiqué que sa section américaine avait été créée pour pouvoir exprimer d'une seule voix les récriminations des franchisés face à la direction de Restaurant Brands International (RBI) (TSX : QSR). Selon l'association, la section américaine comprend près de la moitié de tous les franchisés américains. Les membres du regroupement canadien, qui a pris forme en mars, se plaignent du fait que la direction de la société mère utilise son pouvoir pour tirer plus de profits des mains des franchisés.  La Presse canadienne

***

Cyberattaques: le Canada et la Chine signent une entente

Le Canada et la Chine s'engagent à ne pas participer à des cyberattaques pour déceler des secrets commerciaux et des informations sur les entreprises. Les deux pays sont arrivés à une entente lors d'une rencontre la semaine dernière dans le cadre de leurs dialogues sur la sécurité nationale. Un communiqué du bureau du premier ministre indique que les dirigeants du Canada et de la Chine ont accepté de ne pas «piloter ou appuyer ouvertement» le vol de propriété intellectuelle effectué en ligne dans le but d'avantager des entreprises ou le secteur commercial de leur pays.  La Presse canadienne




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer