Les affaires express

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Soleil

Presse Gateway aura enfin son terminal de loterie

Après plusieurs mois d'attente, le propriétaire du dépanneur Presse Gateway aux Galeries de la Capitale obtiendra finalement un terminal de loterie dans son commerce. Depuis cet automne, André Gauthier tente d'obtenir la machine de la société d'État. Sa première demande avait été refusée. Loto-Québec «ne voyait pas le potentiel possible» dans le centre commercial de Lebourgneuf. L'homme d'affaires estimait être pris dans un bras de fer entre Loto-Québec et le Groupe Oxford, copropriétaire du centre commercial. En 2014 et en 2015, Oxford avait choisi de ne pas renouveler le bail des deux kiosques de Loto-Québec. La direction souhaitait plutôt avoir un dépanneur afin de centraliser les services. De son côté, Loto-Québec souhaitait tout de même avoir un kiosque. L'installation du terminal représente des revenus annuels de 90 000 $ pour M. Gauthier. Sans cette machine, le propriétaire estimait qu'il allait faire faillite.  Jean-Michel Genois Gagnon

***

Cafection s'allie à une firme italienne

Gros changement pour Les Entreprises Cafection de Québec. Le propriétaire François Baron et la compagnie italienne N & W Global Vending ont signé un entente pour créer une société commune en coentreprise pour la fabrication et la vente de machines à café «pour le marché nord-américain de la pause-café ainsi que pour le développement des ventes des machines à café Cafection dans d'autres pays», indique M. Baron. N & W détiendra une participation de 67 % dans la nouvelle coentreprise et François Baron conservera une participation de 33 %. Il deviendra directeur général de la société. L'entreprise commune conservera la marque Cafection et demeurera à Québec. Cafection compte une centaine d'employés à Québec alors que N & W est le premier fabricant européen de distributeurs automatiques de café présent dans une centaine de pays. Les accords de coentreprise devraient être finalisés au cours du mois de juillet.  Yves Therrien

***

Le marché du chalet soutenu par les baby-boomers

Le marché récréatif du Québec est soutenu depuis 12 mois par les baby-boomers à la recherche d'un nouveau toit pour leur retraite et des investisseurs de l'Ontario et des États-Unis, selon le Rapport 2017 de Royale LePage. À travers la province, l'agrégat des prix moyens d'une propriété récréative a atteint 318 700 $, comparativement à 413 000 $ en Ontario. «Les régions de Mont-Tremblant (850 000 $ pour une propriété sur le bord d'un lac) et de Charlevoix (219 000 $ pour un chalet dans les bois) ont vu une augmentation des acheteurs provenant de Toronto, une possible conséquence de la montée vertigineuse du prix des propriétés en Ontario ayant débordé au-delà des grands centres», affirme François Léger, dirigeant-propriétaire, Royal LePage Humania. «Nos voisins américains ont eux aussi démontré de l'intérêt en raison de la faiblesse du dollar canadien, de l'accessibilité du marché immobilier et du climat social apaisé qui règne au Canada», poursuit-il. L'inventaire des propriétés récréatives est en diminution dans plusieurs régions de la province. Les prix devraient demeurer stables pour le reste de l'année.  Jean-Michel Genois Gagnon

***

Entente entre Champion Iron et la QNS&L

Minerai de fer Québec, filiale de Champion Iron, propriétaire de la mine du lac Bloom, près de Fermont, vient de signer une entente avec la compagnie de chemin de fer Quebec North Shore and Labrador (QNS&L), pour le transport par train vers Sept-Îles de concentré de minerai de fer, une distance d'environ 400 kilomètres. Champion a acquis la mine il y a un peu plus d'un an, mais les opérations n'ont toujours pas repris. La compagnie en est actuellement à compléter son financement pour ce faire. Minerai de fer Québec est possédé à 63,2 % par Champion et à 36,8 % par le gouvernement du Québec, par le biais de Ressources Québec.  Steeve Paradis (collaboration spéciale)

***

Plus de 250 000 pilotes requis d'ici 2027, prévoit CAE

Selon le spécialiste des simulateurs de vol et de la formation de pilotes CAE, l'industrie de l'aviation commerciale aura besoin de 255 000 nouveaux pilotes de ligne dans la prochaine décennie, dont le tiers pour le marché nord-américain. Selon un rapport dévoilé mardi par la multinationale montréalaise, environ 290 000 pilotes commerciaux travaillent actuellement, mais 440 000 pilotes seront requis d'ici 2027.  La Presse canadienne

***

Endettement: les ménages canadiens vulnérables

Le Directeur parlementaire du budget (DPB) prévoit que la capacité des ménages de rembourser leurs dettes s'affaiblira davantage encore lorsque les taux d'intérêt reviendront «à des niveaux plus normaux, d'ici cinq ans». Selon ses perspectives d'avril 2017, l'agence fédérale prévoit que le ratio du service de la dette des ménages devrait passer de 14,2 % cette année à 16,3 % en 2021. Il s'agirait alors d'une hausse de presque 3,5 points de pourcentage par rapport à la moyenne enregistrée depuis près de 30 ans - soit un ratio de 12,9 % entre 1990 et 2017. Le ratio du service de la dette des ménages représente le remboursement de la dette exprimé par rapport au revenu disponible; il mesure la capacité des ménages de respecter leurs obligations liées à leurs dettes. L'étude du DPB indique que ce ratio augmente depuis deux ans, et qu'il atteignait 14,2 % au début de 2017.  La Presse canadienne




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer