Les affaires express

Nouvel échec pour AEterna Zentaris (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Nouvel échec pour AEterna Zentaris

L'action de la société biopharmaceutique AEterna Zentaris, qui avait jadis son siège social à Québec, a dégringolé de 60 % lundi à la Bourse de Toronto. À la fin de la journée, elle ne valait plus que 1,78 $, en baisse de 2,72 $. À l'ouverture des marchés, la compagnie, qui a maintenant pignon sur rue à Charleston en Caroline du Sud, a annoncé que son produit vedette pour traiter le cancer de l'endomètre - le Zoptrex - n'avait pas obtenu les résultats espérés. Entre autres, le Zoptrex ne permet pas de prolonger la vie des femmes atteintes du cancer de l'endomètre. La compagnie abandonne ses efforts de développement de ce produit pour dorénavant consacrer temps, argent et énergie sur le Macrilen, une molécule qui stimule la sécrétion de l'hormone de croissance. Rappelons que AEterna Zentaris, une entreprise fondée par Éric et Luc Dupont, a quitté Québec à l'automne 2015. Au cours des dernières années, la compagnie a raté la cible avec plusieurs projets de développement de nouveaux médicaments. Gilbert Leduc

***

Changement de garde chez Québec International

Président du conseil d'administration de Québec International depuis 12 ans, le docteur Fernand Labrie a décidé de tirer sa révérence pour se consacrer au développement de son entreprise, Endoceutics. Il sera remplacé par Andy Sheldon qui, jusqu'au 30 mars, était président et chef de la direction de Medicago. M. Sheldon est toujours à l'emploi de Medicago et il occupe maintenant le poste de conseiller spécial auprès du nouveau président, le docteur Bruce Clark. «Avec une charge de travail accrue qui fait en sorte que mes projets professionnels sont devenus plus importants, je me suis résigné à passer la main», a déclaré le docteur Labrie. «Je suis honoré par cette nomination», a indiqué, pour sa part, Andy Sheldon. «Le pdg de Québec International, Carl Viel, et toute l'équipe de direction peuvent compter sur mon entière collaboration.» Gilbert Leduc

***

La Caisse prête 107 M$ à un producteur d'énergie solaire

La Caisse de dépôt et placement du Québec a annoncé lundi avoir prêté 107 millions $ au producteur d'énergie solaire indépendant Potentia Renewables. Cette entreprise torontoise compte actuellement 569 installations - des parcs solaires répartis sur les toits d'école, de bâtiments commerciaux et de sites industriels - produisant une capacité totale de 97 mégawatts, ce qui lui permettrait d'alimenter en électricité environ 12 000 foyers par année. La transaction annoncée lundi permet à l'investisseur institutionnel d'augmenter sa participation dans le secteur de l'énergie solaire, qu'elle estime «actuellement marqué par une forte croissance». La Caisse est déjà partenaire dans des projets d'énergie solaire ailleurs au Canada et en Inde. Puisque l'électricité produite par les panneaux de Potentia est vendue en vertu de conventions d'achat d'énergie sur 20 ans, l'entreprise s'assure de revenus stables à long terme à des coûts relativement fixes, a souligné l'investisseur institutionnel. Le financement allongé lundi par la Caisse de dépôt et placement sera réservé à de nouveaux projets de Potentia. La Caisse avait déjà investi dans l'entreprise en 2014, ce qui avait permis de construire un projet de production d'énergie solaire aujourd'hui en activité.  La Presse canadienne




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer