• Le Soleil > 
  • Affaires 
  • > Prolongement de la rue Saint-Omer: peu d'impacts sur l'environnement, selon Lévis 

Prolongement de la rue Saint-Omer: peu d'impacts sur l'environnement, selon Lévis

La Ville de Lévis évalue que le prolongement... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

La Ville de Lévis évalue que le prolongement de la rue Saint-Omer aura peu d'impact sur l'environnement.

Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La Ville de Lévis évalue que le prolongement de la rue Saint-Omer aura peu d'impact sur l'environnement.

Une résidence à proximité, celle située à l'intersection du chemin des Forts, subira tout de même un impact sonore qualifié de «significatif», tandis que, pour les autres, on parle de niveaux sonores faibles et acceptables. Des aménagements paysagers et le maintien de lisières boisées sont prévus près des zones résidentielles.

C'est ce qu'on peut lire dans l'étude d'impact environnemental réalisée par la firme de génie-conseil Norda Stelo pour le compte de la Ville de Lévis, rendue publique mardi par le Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE). Le projet de presque 30 millions $ doit être achevé en 2019. 

On apprend aussi que la Municipalité devra faire l'acquisition de près de 29 000 mètres carrés de terrains privés vacants pour étirer Saint-Omer sur deux kilomètres - avec quatre voies pour les automobiles et les autobus, des trottoirs et une piste cyclable - et surtout y raccorder le boulevard Wilfrid-Carrier. Les règles d'expropriation s'appliqueront. 

La correspondance avec le ministère de l'Environnement révèle que les fonctionnaires se posent des questions sur la relocalisation du ruisseau Rouge et l'impact du projet sur les milieux humides. La Ville de Lévis propose d'entrée de jeu des compensations, alors qu'elle devrait plutôt souscrire à l'approche «éviter-minimiser-compenser». 

Séance d'information 

Une séance d'information se tiendra le mardi 13 décembre à compter de 19h30, à la salle Harfang des neiges de l'hôtel L'Oiselière, 165-A, route du Président Kennedy, à Lévis. La documentation peut également être consultée jusqu'au 13 janvier sur le site Internet du BAPE, à ses bureaux à Québec et Montréal ainsi qu'à la bibliothèque Pierre-Georges-Roy de Lévis. C'est aussi la date limite pour présenter une demande d'audiences publiques en bonne et due forme.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer