Aéroport Jean-Lesage: la piste remise à neuf maintenant calibrée

L'avion CRJ200 de NAV Canada a fait une... (Le Soleil, Caroline Grégoire)

Agrandir

L'avion CRJ200 de NAV Canada a fait une succession d'approches interrompues par un virage à haute inclinaison. Le «petit cabanon» sous l'avion fait partie des composants du système d'approche aux instruments.

Le Soleil, Caroline Grégoire

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Depuis mercredi, les avions peuvent décoller de la piste principale de l'aéroport Jean-Lesage, complètement remise à neuf, ou s'y poser. Cependant, les atterrissages et décollages se sont fait uniquement dans les conditions de vol à vue.

Jeudi matin, un avion CRJ200 de Bombardier, appartenant à NAV Canada, a procédé à un exercice particulier, qui était la dernière étape avant l'utilisation complète de la piste 06-24, soit la calibration du système d'approche aux instruments.

Ce dispositif d'approche de précision, appelé ILS (pour instrument landing system) dans le jargon aéronautique, permet aux pilotes de pouvoir atterrir un avion lorsque les conditions métérologiques ne sont pas optimales. 

«Ici, à Québec, le minimum pour la percée de nuages doit être de 200 pieds avec un demi-mille de visibilité», explique Michel Bédard, directeur de la tour de contrôle. «À quelques endroits dans le monde, même au Canada, on peut aller jusqu'à zéro [plafond] zéro [visibilité]. Donc, l'avion va atterrir de lui-même.»

Ce système doit d'être calibré tous les six mois. «Juste avant les travaux de réfection de la piste [commencés en mai], le système était dû pour une inspection dans une couple de semaines», explique Michel Matte, de NAV Canada et qui est chef d'équipe à la tour de contrôle.

Approches successives

Au grand plaisir des fanatiques d'aviation amassés au seuil de la piste 06, du côté de la route Jean-Gauvin, et de l'équipe du Soleil, un CRJ200 de NAV Canada a fait une vingtaine d'approches successives interrompues au-dessus de la piste, dont une durant laquelle l'avion a survolé la piste tout au long à 50 pieds d'altitude. À bord, deux techniciens s'affairaient à vérifier la précision de l'ILS, alors que deux pilotes assuraient les manoeuvres de vol.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer