Uber se lance dans le transport par camions

Les utilisateurs d'Uber pourront désormais louer les services... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Les utilisateurs d'Uber pourront désormais louer les services de conducteurs de camions pour transporter des marchandises.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
San Francisco

Uber, le service de location de voitures avec chauffeur, a lancé une application permettant à ses utilisateurs de louer les services de conducteurs de camions pour transporter des marchandises. Lancé aux États-Unis, Uber Freight fonctionne comme l'application Uber : elle met en relation des chauffeurs de poids lourds professionnels et leurs employeurs avec des personnes désireuses de louer leurs services.

«Cela permet d'éliminer la recherche et la réservation de marchandises, qui représentent souvent la partie la plus stressante de la journée d'un chauffeur», a indiqué Uber dans un blogue.

Les chauffeurs devront se soumettre à une évaluation et remplir certaines conditions pour participer à ce nouveau service, selon Uber, qui n'a pas fourni de détails sur les modalités de ce contrôle.

Le service de location de voitures avec chauffeur a récemment élargi son offre en lançant les livraisons de nourriture (Uber Eats) et en participant au développement d'une voiture autonome avec sa filiale Otto.

Selon le cabinet CB Insights, les investissements dans les chaînes et plateformes logistiques ont représenté 7,7 milliards $ l'an dernier dans un secteur dominé par les géants UPS et FedEx.

Dans le jardin de FedEx

«La nouvelle application fret d'Uber vise directement le marché du transport de fret par camion, mais des services de messagerie comme UPS et FedEx surveillent certainement étroitement ce développement», estime Kerry Wu, analyste chez CB Insights.

Selon un autre analyste de ce cabinet, Alex Paci, le secteur du transport de fret est en passe de se numériser après «avoir été longtemps décrit comme utilisant encore le papier et le crayon et comme assez désorganisé».

Kerry Wu rappelle qu'Uber souffre d'une mauvaise image de marque, notamment auprès de ses propres chauffeurs, et qu'il y a déjà des entreprises présentes dans ce secteur comme Cargomatic et Convoy. «Toutes les compagnies dans ce secteur espèrent pouvoir bouleverser le modèle traditionnel. Le transport du fret est en train de devenir un vrai champ de bataille technologique.»




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer