Fiasco de l'autoroute 13: la SQ sanctionne un deuxième officier

L'officier en question était responsable de la gestion... (La Presse, Patrick Sanfaçon)

Agrandir

L'officier en question était responsable de la gestion des évènements survenus sur l'autoroute 13.

La Presse, Patrick Sanfaçon

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Montréal

Un deuxième officier de la Sûreté du Québec (SQ) a été relevé de ses fonctions à cause du fiasco survenu lors de la tempête de neige de mardi sur l'autoroute 13, à Montréal, a annoncé le corps policier, dimanche.

L'officier en question était responsable de la gestion des évènements survenus sur l'autoroute 13.

Deux officiers - un lieutenant et un capitaine - ont été sanctionnés depuis la tempête. Tous deux ont été réaffectés à des tâches administratives le temps que l'enquête interne de la SQ se poursuive.

Jeudi, la SQ avait fait savoir que l'officier qui était responsable de commander les opérations pour l'embouteillage sur l'autoroute 13 Sud avait été relevé de ses fonctions.

La SQ a institué une enquête interne sur la gestion de l'intervention policière et sur le processus de prise de décision. Elle a reconnu, la semaine dernière, «que l'axe d'intervention aurait dû être changé plus tôt afin de procéder à une évacuation, considérant l'ensemble des circonstances, dont l'état des conditions routières».

L'enquête interne se poursuit et à sa conclusion les gestionnaires qui seraient fautifs pourraient faire face à des sanctions disciplinaires, a ajouté la SQ.

Samedi, la police avait arrêté un homme soupçonné d'être un de deux camionneurs qui «auraient refusé de collaborer lors d'une opération de remorquage sur l'autoroute, entravant ainsi la circulation déjà grandement affectée par les conditions routières lors de la tempête».

Enquête externe

Le gouvernement québécois a aussi déclenché une enquête externe pour comprendre ce qui a pu se produire pour engendrer un tel nombre de ratés observés dans les différentes chaînes de commandement. L'enquête a été confiée à Florent Gagné, un ancien sous-ministre aux Transports. Son rapport pourrait être présenté en commission parlementaire.

De son côté, le ministre des Transports a annoncé que la responsable de la sécurité civile du ministère des Transports, Anne-Marie Leclerc, a été relevée de ses fonctions.

Une enquête administrative sera menée en parallèle au ministère des Transports relativement au rôle joué par le sous-traitant chargé d'entretenir l'autoroute 13.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer