Lessard aura «une grosse année de pression», prévient Labeaume

Le maire Labeaume compte rappeler au ministre Laurent... (Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Le maire Labeaume compte rappeler au ministre Laurent Lessard qu'il attend une décision concernant l'élargissement de Henri-IV et de Laurentien.

Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Que le ministre des Transports Laurent Lessard se le tienne pour dit: il doit s'attendre à une «grosse année de pression» de la part de Régis Labeaume dans les divers dossiers de transports dans la capitale.

«Je mets beaucoup de pression actuellement. Et je lui annonce que ça va être une grosse année de pression. Alors peut-être qu'il va devoir rappeler souvent qu'il est le patron. Et c'est correct. Mais moi, je vais mettre énormément de pression», a averti le maire de Québec mercredi. «On va lui rappeler qu'on attend une décision pour l'élargissement de Henri-IV et de Laurentien. On a hâte de voir ce qu'il va faire avec la tête des ponts, quand est-ce qu'il va se décider à pousser plus loin pour le SRB, le troisième lien, etc.»

M. Labeaume réagissait aux propos du ministre qui, mardi, a senti le besoin de rappeler qu'il aura le dernier mot quant à un éventuel troisième lien routier entre Québec et Lévis. «C'est le ministre des Transports qui dirige le ministère des Transports», a tranché M. Lessard.

«On trouve ça très intéressant. Dans le fond, ce que le ministre nous dit est qu'il est le patron», a poursuivi Régis Labeaume en marge d'une séance du conseil d'agglomération mercredi.

«C'est lui qui doit régler le problème, trouver des solutions et livrer la marchandise. On le savait, mais il l'a affirmé devant toute la population et on trouve ça très intéressant», a martelé le maire.

Il soutient que la population pense souvent, à tort, que ces épineux dossiers doivent être réglés par les maires. Or, les propos de M. Lessard ont le mérite de clarifier la situation, selon M. Labeaume. «Le ministère sera jugé et assez sérieusement. Il a dit qu'il est le patron, parfait, c'est très clair. Maintenant, il faut qu'il livre.» 

«On l'a toujours dit»

Le ministre Lessard a réagi très succinctement mercredi. Par la voix de son attaché de presse, Mathieu Gaudreault, il a fait valoir que «ce n'est pas une nouvelle qu'il soit le ministre des Transports». «On n'a pas de problème à ce que le maire nous invite à livrer la marchandise parce qu'on l'a toujours dit et c'est ce qu'on va faire», a ajouté M. Gaudreault. 

Régis Labeaume a aussi répété mercredi que son impatience n'est pas étrangère à la succession de ministres aux Transports ces dernières années.

«Six ministres en six ans, pour nous autres, c'est épouvantable. C'est ça qui empêche souvent les projets d'évoluer. On a vécu ça six fois en six ans. C'est assez spécial», a-t-il ajouté. 

Le maire de Québec est aussi revenu sur le fameux troisième lien routier qui, a-t-il réitéré, pourrait être envisagé une fois seulement que toutes les options pour améliorer la fluidité de la circulation à la tête des ponts auront été explorées. Mais des études de circulation prévues depuis six ans tardent à être rendues publiques par le ministère, a déploré M. Labeaume. 

«Il faut absolument qu'on le sache sinon, on avance pas», a-t-il dit. À moins, a-t-il ajouté, qu'elles n'existent pas. «J'aurais tendance à penser que quelque chose a été fait. Ou vraiment il ne s'est rien fait, zéro. Ou il s'est fait quelque chose et ils ne le sortent pas. C'est un des deux. Moi, je ne sais pas, je suis juste le maire de Québec.»

Avec Annie Morin




À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer