Un camion perd sa benne remplie d'abrasifs

L'accident s'est produit à l'entrée de la route...

Agrandir

L'accident s'est produit à l'entrée de la route Montcalm, à Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier, tôt dimanche. Selon des témoins sur place, le système d'arrimage de la benne avec la remorque était corrodé.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Une benne remplie d'abrasifs s'est carrément détachée du camion d'un sous-traitant du ministère des Transports du Québec dimanche matin, à l'entrée de la route Montcalm, à Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier. Le système d'arrimage avec la remorque présentait des signes de rouille.

L'incident est survenu vers 5h, un matin de fin de semaine, si bien que les conséquences ont été limitées. Il n'y a pas eu de blessé ni d'impact majeur sur la circulation.

La Sûreté du Québec a appelé Contrôle routier Québec afin de vérifier l'état de la machinerie en cause. Des constats d'infraction ont été distribués. Le système d'arrimage de la benne avec la remorque était corrodé, selon les constatations de témoins sur place. La rouille est un ennemi connu pour ce genre d'équipement, considérant la nature du chargement et l'humidité constante en période hivernale.

Benoît Lapierre, agent aux relations publiques de CRQ, a refusé lundi d'identifier l'entreprise concernée et les fautes relevées. Celui-ci a préféré rebondir sur l'évènement pour sensibiliser les déneigeurs à l'importance de maintenir leur équipement en bon état avant de se lancer sur les routes.

Tous les véhicules lourds sont soumis à des inspections mécaniques régulières, une obligatoire chez un mandataire de la Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ) et deux autres à l'interne. Les adhérents au programme d'entretien préventif peuvent éviter la visite chez le mandataire s'ils réalisent eux-mêmes quatre inspections selon un protocole établi et s'engagent à ouvrir leurs livres sur demande aux contrôleurs routiers.

«On recommande aussi aux usagers de la route de garder une bonne distance avec les camions» oeuvrant au déneigement, a souligné M. Lapierre. 

Celui-ci affirme que la perte d'une benne est un évènement rare, mais il en a tout de même été témoin trois fois au cours de la dernière décennie. 

Le déneigement des routes provinciales autour de Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier était autrefois confié aux cols bleus de la municipalité, qui les empruntent de toute façon pour entretenir les rues de Fossambault-sur-le-Lac et Lac-Saint-Joseph, nous a raconté André Genois, chef de la division des Transports. Mais depuis une dizaine d'années, le ministère des Transports a décidé de faire appel au secteur privé pour des raisons budgétaires.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer