Centre de prédédouanement: l'aéroport se réjouit des récents progrès

Les douanes à l'aéroport Pierre-Elliot-Trudeau à Montréal... (La Presse, Martin Tremblay)

Agrandir

Les douanes à l'aéroport Pierre-Elliot-Trudeau à Montréal

La Presse, Martin Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) L'aéroport de Québec se réjouit de l'adoption par le Congrès et le Sénat des États-Unis d'une loi autorisant l'accroissement des activités de prédédouanement au Canada. Le dossier a été réglé à Washington la fin de semaine dernière.

Quand le gouvernement Trudeau aura adopté l'équivalent canadien, il n'y aura plus d'obstacle législatif à l'établissement d'un centre de prédédouanement à l'aéroport de Québec. L'aéroport Billy Bishop de Toronto ainsi que les gares de Montréal et de Vancouver ont aussi été choisies dans l'entente bilatérale.

«Pour nous, c'est une excellente nouvelle», a indiqué Mathieu Claise, directeur des communications d'Aéroport de Québec inc. Le changement de gouvernement américain, de démocrate à républicain, faisait craindre un embourbement législatif ou un changement de priorités. M. Claise affirme n'avoir «aucune inquiétude» sur les intentions du Canada. 

Le projet de loi C-23 a franchi l'étape de la première lecture en juin, mais stagne depuis. Il reste aussi à négocier des détails financiers, l'aéroport de Québec refusant notamment d'assumer les salaires des douaniers américains qui inspecteront bagages et passagers à partir de la capitale.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer