Opération Nez rouge fait le plein de bénévoles

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Opération Nez rouge a fait le plein de potentiels bénévoles lors de l'inauguration de sa nouvelle centrale pour la région de la Capitale-Nationale, dimanche, à Espace E du Centre de foires d'ExpoCité. Et encore cette année, l'organisation innove par la technologie pour courtiser toujours plus de collaborateurs, cette fois en modernisant son système d'inscriptions. Le service de raccompagnement multiplie les efforts afin d'attirer toujours plus de chauffeurs, de répartiteurs et de téléphonistes bénévoles. «La demande dépasse souvent l'offre», a rappelé dimanche David Latouche, directeur des communications et du marketing d'Opération Nez rouge.

En plus des campagnes de publicité, lesquelles sont axées sur les bénévoles et leurs expériences depuis les deux dernières années, le service mise sur les technologies pour courtiser des candidats, dont les jeunes. 

À l'instar des applications mobiles qui permettent de déposer des chèques grâce à une photo prise à l'aide d'un téléphone intelligent, les personnes intéressées à donner un coup de main à Opération peuvent depuis cette année transmettre leur formulaire de candidature par le même procédé. Suffit de remplir le dossier en ligne, l'imprimer et l'envoyer en photo en utilisant l'application mobile de Nez rouge.  

Mine de rien, la mise en place de ce nouvel outil de gestion des inscriptions a monopolisé «une bonne partie de l'année» chez l'équipe d'Opération Nez rouge, a souligné M. Latouche. Derrière tout ce travail, l'idée est de rendre la tâche la moins lourde possible à celles et ceux qui désirent se rendre utiles durant la saison des partys de Noël. 

Faciliter la vie

Faciliter la vie et dorloter les bénévoles est l'un des principaux objectifs de l'organisme s'il souhaite offrir le meilleur service possible, a réitéré David Latouche. Chaque bénévole est libre de donner le temps qu'il désire, et Nez rouge doit s'ajuster en fonction des effectifs qu'il a sous la main. Au bout du compte, moins d'équipes sur la route signifie plus de temps d'attente pour ceux qui espèrent un raccompagnement. Il faut donc assurer une stabilité. 

Une journée portes ouvertes comme celle tenue dimanche permet à l'Opération Nez rouge d'impressionner les futurs bénévoles. Ce sont plus de 600 personnes qui ont ainsi visité les nouvelles installations d'Espace E, entre 11h et 16h. Plus moderne, la centrale a été déménagée en raison de la démolition de l'Espace K, ancien quartier général. «Pour nous, le gros avantage, c'est l'espace. On a une aire d'attente beaucoup plus conviviale», s'est réjoui le porte-parole de Nez rouge. 

L'organisation multiplie par ailleurs les partenariats pour offrir des incitatifs aux personnes intéressées. M. Latouche a cité en exemple une entente conclue avec Couche-Tard, qui, dans l'est de la province, offrira le café gratuit à tous les bénévoles. «Il faut rendre l'expérience la plus agréable possible.» 

La 33e campagne d'Opération Nez rouge amorce ses activités le vendredi 25 novembre et se terminera le 31 décembre.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer