Le débat traversiers-pont refait surface à Tadoussac

La Société du pont sur le Saguenay publiera... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

La Société du pont sur le Saguenay publiera bientôt l'ensemble des études menées depuis 1973 sur la construction d'un pont à la hauteur de Tadoussac. Elle entend démontrer aux commissaires mardi que «depuis plus de 40 ans, les hauts fonctionnaires du ministère des Transports ont délibérément gonflé les coûts d'un pont et dégonflé les coûts des traversiers».

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Steeve Paradis</p>
Steeve Paradis

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Baie-Comeau) Le Bureau d'audiences publiques sur l'environnement amorcera mardi ses audiences sur le projet d'érection d'un duc-d'Albe pour amarrer les futurs traversiers à Tadoussac. Pour la Société du pont sur le Saguenay, la question va bien au-delà de cette simple structure d'amarrage.

«Comme il n'y a jamais eu d'audiences ou de consultation quelconque sur la construction des grands traversiers, ce sera une occasion de le faire», lance Pierre Breton, membre actif de la Société et intéressé depuis longtemps à la question du transport en région, autant routier qu'aérien. «Si on pouvait en venir [avec ces audiences] à une analyse objective, indépendante et complète sur la problématique de la traversée du Saguenay et des routes d'approche, ce serait un grand succès.»

La Société du pont sur le Saguenay publiera bientôt l'ensemble des études réalisées depuis 1973 sur la construction d'un pont à la hauteur de Tadoussac et entend démontrer aux commissaires mardi que «depuis plus de 40 ans, les hauts fonctionnaires du ministère des Transports ont délibérément gonflé les coûts d'un pont et dégonflé les coûts des traversiers», enchaîne l'ex-président de la Chambre de commerce de Manicouagan, aujourd'hui à la retraite.

Étude truffée de faussetés

Selon M. Breton, qui a toujours tenu ce discours, l'étude de 2009 signée Genivar, qui estimait le pont autour de 850 millions $, est truffée de faussetés. «Des gens sérieux, qui connaissent les ponts et les traversiers, disent qu'on peut avoir un pont pour 250 à 300 millions, avec des routes d'approche à 125 millions.»

Pierre Breton indique aussi que dans cette même étude de 2009, la Société des traversiers du Québec (STQ) affirmait que les bateaux actuels à la traverse Tadoussac-Baie-Sainte-Catherine n'avaient pas besoin d'être remplacés avant 2025. «Or, quelques semaines après le dépôt de l'étude, on nous arrive avec un projet de deux nouveaux traversiers», lance celui qui signale que les navires présentement utilisés à Tadoussac sont sûrement encore fonctionnels puisque la STQ a l'intention de les affecter à Sorel dès l'arrivée des prochains traversiers.

Ces derniers surchargeront d'ailleurs le réseau routier dans son état actuel, estime M. Breton. Les navires actuels, l'Armand-Imbeau et le Jos-Deschênes, ont une capacité de 80 véhicules. Les nouveaux en auront 115. «Imaginez 115 véhicules, avec 20 % de camions lourds, à la sortie du traversier en direction de Québec, là où il n'y a pratiquement aucun espace pour dépasser jusqu'à Saint-Siméon. Ça n'a pas de bon sens», clame-t-il.

S'il dit douter que ces audiences changent quelque chose au projet, Pierre Breton encourage tout de même fortement la population à participer au processus. «Il faut être présent. Même s'il n'y a peut-être grand-chose à espérer de tout ça, il y a là une porte légèrement ouverte. Si les gens ne viennent pas s'exprimer, ce sera la réalité jovialiste de la STQ qui ressortira», a-t-il conclu.

Le duc-d'Albe envisagé par la STQ serait constitué de quatre à six pieux d'acier soutenant un butoir en béton, aménagé à une vingtaine de mètres de l'extrémité sud-ouest du quai garage de Tadoussac. Le projet est évalué à 1 million $.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer