Autoroute 73: un autre prolongement déjà en vue

Pour le député Paul Busque, il ne fait... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Pour le député Paul Busque, il ne fait pas de doute que la nouvelle portion de l'autoroute entre Beauceville et Saint-Georges, sur laquelle les automobilistes pourront circuler dès vendredi, n'est pas une fin en soi.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Ian Bussières</p>

(Québec) À quelques jours de la fin des travaux prolongeant l'autoroute 73 jusqu'à Saint-Georges, le député de Beauce-Sud, Paul Busque, parle déjà d'un autre prolongement.

«Une étude aura lieu au printemps 2017, et il y a quatre scénarios de prolongement possibles: une autoroute, un boulevard urbain, une voie rapide ou une avenue. Et le prolongement pourrait se rendre jusqu'à la 150e Rue ou alors la 207e Rue pour sortir complètement de la ville ou même jusqu'à la frontière américaine comme certains l'ont suggéré», a expliqué M. Busque au Soleil.

Pour le député, il ne fait pas de doute que la nouvelle portion de l'autoroute entre Beauceville et Saint-Georges, sur laquelle les automobilistes pourront circuler dès vendredi, n'est pas une fin en soi. «Idéalement, il faudra prolonger encore l'autoroute pour amener le trafic à l'extérieur de la ville», a-t-il indiqué.

Par ailleurs, le député a signalé qu'il y avait effectivement encore des travaux en cours sur le dernier tronçon de l'autoroute alors que des résidents du secteur avaient déjà contourné les cônes pour étrenner la nouvelle route plus tôt que prévu.

Le député Paul Busque... (Le Soleil, Ian Bussières) - image 2.0

Agrandir

Le député Paul Busque

Le Soleil, Ian Bussières

Fin officielle des travaux vendredi

«On m'a confirmé cet après-midi [mercredi] que les travaux seraient finis vendredi et que les gens pourraient circuler sur la route. Suite à l'inspection finale du contrat mardi, une liste de travaux à faire avait été déposée, de petites anomalies, de petites choses à modifier comme des bordures de béton, des glissières et la signalisation. On voit d'ailleurs que des gens travaillent encore sur le chantier», a commenté le député.

M. Busque souligne que ce n'est pas un caprice si l'accès à la nouvelle route demeure bloqué d'ici la fin officielle des travaux. «Dans le contrat, l'entrepreneur qui fait les travaux doit avoir la possibilité de les réaliser sans circulation pour des raisons de sécurité», indique-t-il.

Quant à l'inauguration officielle du nouveau tronçon, elle aura lieu le 7 octobre, et M. Busque a assuré qu'il n'avait jamais été question de bloquer l'accès à la circulation entre la fin des travaux et l'inauguration. «Ce n'est pas vrai que ça retardait à cause du ministre, je me suis assuré que l'accès serait donné dès la fin des travaux.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer