Couillard en faveur d'un troisième lien

Mercredi, le premier ministre Philippe Couillard (troisième à... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Mercredi, le premier ministre Philippe Couillard (troisième à partir de la gauche) a clairement appuyé la construction d'un troisième lien routier entre Québec et Lévis, à la grande satisfaction du maire de Lévis, Gilles Lehouillier (à sa gauche), qui souhaite que ce projet se réalise.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Lévis) Le premier ministre Philippe Couillard a formellement appuyé la construction d'un troisième lien routier entre Québec et Lévis mercredi, soutenant que la congestion entre les deux rives était «un problème important à régler».

M. Couillard mise sur la rencontre entre le maire de Québec, Régis Labeaume, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et le ministre des Transports Laurent Lessard, qui doit avoir lieu d'ici le 12 octobre, pour trouver les meilleures solutions au problème de fluidité entre les deux rives. 

«On vous reviendra lorsqu'on aura trouvé ensemble la façon d'aller de l'avant, mais je veux le dire très clairement : on va faire ça, on a besoin de le faire et, à la fin, on sait qu'il y aura une facture au bout de ça, tout le monde en est conscient», a-t-il soutenu en marge du dévoilement de la statue de Joseph-Elzéar Bernier sur le quai Paquet, à Lévis. 

Par ses propos, le premier ministre a en quelque sorte validé la position défendue par la ministre responsable de la Chaudière-Appalaches, Dominique Vien, qui s'est positionnée en faveur d'un troisième lien il y a deux semaines.

Le premier ministre n'a pas voulu s'avancer sur le type de lien ou de solution à privilégier, attendant de voir toutes les données pertinentes sur la question. «On a vu l'étude sur le tunnel, très, très cher, mais il y a certainement d'autres choses qu'on pourrait faire qui aurait un impact très concret pour les gens de la Rive-Sud qui voyagent à Québec tous les jours», a-t-il indiqué.

M. Couillard s'est également engagé à ce que toutes les études sur le troisième lien que possède le ministère des Transports soient rendues publiques, sauf une : celle qui pourrait interférer avec le processus d'appel d'offres pour le pont de l'Île-d'Orléans. 

Lehouillier satisfait

Du même souffle, le premier ministre a soutenu qu'il n'était pas question de reculer sur le service rapide par bus (SRB). «Il va être fait de toute façon, il est déjà dans les cartons, le SRB. C'est pas quelque chose sur lequel on revient, mais là, on voit bien l'importance d'aller plus loin. Oui, ça prenait absolument une solution de transport en commun [...] mais il faut également une solution pour les automobilistes.»

Cette prise de position a réjoui le maire de Lévis, Gilles Lehouillier. «C'est de bon augure pour l'avenir, car on a une ouverture au ministère des Transports pour le troisième lien qu'on avait pas avant [...] On sent de plus en plus l'ouverture du gouvernement du Québec.»

Même si le ministre Laurent Lessard est présentement au coeur de la tourmente pour des allégations de conflits d'intérêts, le maire Lehouillier aimerait continuer de travailler le dossier avec lui. «Dans les ministres qui se sont succédé, c'est le ministre qui nous offre le plus d'ouverture.»

M. Lehouillier est heureux également que son homologue Régis Labeaume ouvre la porte à cette avenue. «C'est une belle avancée, c'est une belle évolution. Les grands projets, quand ça se réalise, on va pas chercher le consensus tout de suite.»

Le SRB doit demeurer la priorité, plaident des intervenants

Promoteurs immobiliers, gens d'affaires et groupes verts ont réitéré mercredi que le service rapide par bus (SRB) doit demeurer la priorité en matière de transport dans la région de Québec. «Un tiens vaut mieux que deux tu l'auras», a résumé André Boisclair, le nouveau président-directeur général de l'Institut de développement urbain (IDU) de Québec.

Dans une sortie coordonnée avec la Chambre de commerce et d'industrie de Québec (CCIQ), l'IDU, porte-parole de l'industrie immobilière, a mis de l'avant «l'effet structurant» du SRB pour l'économie de Québec et de Lévis.

«Nous avons toujours été de chauds partisans de la consolidation du développement à l'intérieur du périmètre urbain», a rappelé M. Boisclair en marge de la présentation des tendances 2016 pour le secteur immobilier. À l'horizon 2050, c'est même un tramway qui est espéré. Le SRB est vu comme une étape pour y parvenir puisque les emprises seront désormais protégées.

«Le SRB, on y tient, on le veut», a martelé le pdg de l'IDU, mercredi. Il croit que «ce serait une erreur de tourner le dos à un projet comme ça» alors que les gouvernements fédéral et provincial sont disposés à le financer. La facture est évaluée à 1 milliard $.

Plusieurs analyses à faire

Alain Aubut, président et chef de la direction de la CCIQ, s'affiche aussi comme un grand partisan du SRB tout en se disant «ni pour ni contre» un troisième lien. Selon lui, il reste plusieurs analyses à faire avant d'envisager cette dernière option, ce qui prendra du temps.

«Et même si on avait un troisième lien demain matin, ça ne règle pas tous les problèmes de congestion. Les gens dans l'est et dans l'ouest, ils vont continuer d'être pris dans le trafic», plaide M. Aubut.

Accès transports viables (ATV) et le Conseil régional de l'environnement de la Capitale-Nationale y sont aussi allés d'un «appel au calme» dans le dossier du troisième lien. «Même si on commençait tout de suite, ce n'est pas une solution plus court terme que le SRB, au contraire», plaide Étienne Grandmont, directeur général d'ATV. «Et en plus, ce n'est pas nécessaire parce qu'on n'a pas encore atteint l'efficacité qu'on peut aller chercher avec le réseau actuel», ajoute-t-il.  Annie Morin

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer