Le MTQ rappelle à l'ordre les Beaucerons qui ignorent des cônes du chantier de la 73

Vendredi, différents médias rapportaient que le prolongement de... (Archives La Presse, Bernard Brault)

Agrandir

Vendredi, différents médias rapportaient que le prolongement de l'autoroute 73, un projet dans l'air depuis plus de 20 ans, en Beauce, était finalement complété. Or, le chantier n'est pas terminé.

Archives La Presse, Bernard Brault

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le chantier du prolongement de l'autoroute 73, entre Beauceville et Saint-Georges-de-Beauce, n'est pas terminé. C'est ce que tente de faire comprendre le ministère des Transports aux résidents du secteur, qui, encouragés par des animateurs de radio beaucerons, contournent les cônes à pied, en vélo ou en quad.

Vendredi, différents médias provinciaux et locaux rapportaient que le prolongement de l'autoroute 73, un projet dans l'air depuis plus de 20 ans, en Beauce, était finalement terminé. Or, «le chantier n'est pas terminé», assure la porte-parole du ministère des Transports (MTQ), Cynthia Boissonneault, spécifiant que de la fausse information circule. La structure de la route est terminée, mais il reste une à deux semaines de travaux, sur le chantier de la 73, précise-t-elle.

Lundi, le ministère a cru nécessaire de rappeler «aux usagers de la route, aux piétons, aux cyclistes ainsi qu'aux adeptes de quad qu'il est interdit de circuler dans la zone de chantier du projet de prolongement de l'autoroute 73».

La raison est simple. Selon Mme Boissonneault, des radios beauceronnes encouragent maintenant leurs auditeurs à contourner les cônes entourant le chantier. Selon eux, les travaux seraient terminés et le MTQ attendrait uniquement que le ministre Laurent Lessard soit disponible pour venir couper un ruban dans une inauguration officielle.

Leur appel a été entendu par plusieurs citoyens du secteur, qui ne respectent désormais plus les limites du chantier. Un comportement que déplore ouvertement le ministère.

Les allégations au sujet de ruban à couper sont fausses, explique la porte-parole du ministère, qui assure que le chantier n'est simplement pas terminé, et que la route sera ouverte au public dès la fin des travaux, sans que le ministre Lessard ait à venir couper un ruban.

Poussé depuis le milieu des années 90, en Beauce, le projet de prolongement de l'autoroute 73 avait été freiné pendant plusieurs années par de nombreux résidents refusant leur expropriation. Le dernier tronçon, bientôt achevé, relie Beauceville à Notre-Dame-des-Pins, en bordure de Saint-Georges-de-Beauce.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer