Le trafic sur les ponts est resté stable depuis 2000

En 2014, le débit journalier moyen annuel était... (PHOTO PATRICE LAROCHE, ARCHIVES LE SOLEIL)

Agrandir

En 2014, le débit journalier moyen annuel était de 119 000 véhicules par jour sur le pont Pierre-Laporte et de 33 000 sur le pont de Québec.

PHOTO PATRICE LAROCHE, ARCHIVES LE SOLEIL

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Malgré le sentiment généralisé voulant que le trafic augmente d'année en année sur les ponts de Québec et Pierre-Laporte, les plus récentes statistiques du ministère des Transports du Québec (MTQ) font état d'une stabilité des traversées du fleuve Saint-Laurent. D'ici 2041, une hausse d'environ 15 % serait à prévoir.

Alors que le débat fait rage sur la pertinence d'un troisième lien routier entre Québec et Lévis, Le Soleil a rassemblé quelques données sur la circulation actuelle et future entre les deux rives. 

Pour suivre l'évolution de la circulation sur le réseau routier provincial, il y a d'abord le débit journalier moyen annuel (DJMA), calculé par le MTQ. Il s'agit d'une estimation du trafic quotidien sur une artère donnée, estimation basée sur des relevés périodiques. Absolument tous les véhicules sont comptés, qu'il s'agisse d'automobiles, de camions ou d'autobus. 

Le dernier décompte de DJMA disponible est celui de l'année 2014. Il rapporte 119 000 véhicules par jour sur le pont Pierre-Laporte, à l'approche duquel se trouve un site de comptage permanent sur la rive sud, et de 33 000 véhicules sur le pont de Québec. Ce total de 152 000 passages a été observé en 2012 et en 2013 également. 

Il s'agit d'une légère baisse par rapport aux années 2009 à 2011. Sur une courbe, le maximum de 159 000 véhicules enregistré en 2010 apparaît toutefois comme une anomalie statistique. 

Sur une période de 10 ans, le DJMA des ponts révèle une hausse de 3 % du nombre de véhicules circulant entre les deux rives. Depuis 2000, on parle de 4 % d'augmentation. 

Ces statistiques vont dans le sens de l'«étude des conditions de circulation aux approches des ponts Pierre-Laporte et de Québec», publiée en 2009, qui prédisait une stagnation des déplacements interrives à l'horizon 2016 et une «légère baisse» pour 2026. Les auteurs soulignaient par ailleurs que la capacité technique des ponts Pierre-Laporte et de Québec était déjà dépassée aux heures de pointe, ce qui explique les embouteillages.  

La dernière enquête origine-destination (OD) nage dans les mêmes eaux. Cette grande enquête de circulation, réalisée tous les cinq ans auprès de milliers de ménages de la région de Québec, répercute une légère baisse du nombre de déplacements entre 2006 et 2011 pour une journée moyenne de semaine.

Heures de pointe

Sur le terrain, l'effet ne se fait toutefois pas sentir puisque la circulation est toujours plus dense aux heures de pointe du matin (+ 4 %) et de l'après-midi (+ 0,5 %). Ces périodes de congestion commencent aussi de plus en plus tôt, plusieurs navetteurs tentant de déjouer le trafic. 

Les données prospectives sont plus rares. Néanmoins, l'étude de faisabilité sur le service rapide par bus (SRB) s'est intéressée aux déplacements quotidiens futurs entre les deux rives. 

En partant des données de l'enquête OD de 2011, les consultants ont estimé la quantité de traversées sur 24 heures et aux heures de pointe. Pour une journée complète, la hausse du nombre de véhicules avec passagers (les camions de marchandises sont exclus) devrait atteindre 15 % en 30 ans. Aux heures de pointe, la hausse est encore plus marquée, soit autour de 25 %. Ce qui vient confirmer la tendance à la concentration des déplacements sur de courtes périodes. 

L'objectif des sociétés de transport en commun est de rediriger une partie de ces navetteurs quotidiens vers le SRB pour diminuer la pression sur le réseau routier en général et les ponts en particulier. Grâce à des bus plus fréquents, plus rapides et plus confortables, la part modale du transport en commun passerait ainsi de 13 % à 23 % sur les ponts aux heures de pointe.

Grande étude reportée

Alors que les décideurs politiques sont désespérément à la recherche de données sur la circulation dans la grande région de Québec, le ministère des Transports du Québec (MTQ) reporte à 2017 l'enquête origine-destination qui aurait dû être menée cette année. 

Répétée tous les cinq ans, cette enquête donne un portrait juste des déplacements en demandant aux citoyens d'où ils partent et où ils se rendent. Cela permet de dresser des tendances et d'orienter le développement des transports. Ces dernières années, les auteurs du plan de mobilité durable et de l'étude de faisabilité du service rapide par bus ont largement puisé dans les statistiques rendues disponibles par le MTQ. Les sociétés de transport en commun s'y abreuvent régulièrement. 

Solène Lemay, porte-parole du MTQ, a expliqué au Soleil que les travaux prévus en 2016 - la dernière édition date de 2011 - seront finalement effectués en 2017 afin d'inclure les demandes particulières de tous les partenaires, soit la Communauté métropolitaine de Québec, le Réseau de transport de la Capitale et la Société de transport de Lévis. 

C'est la première fois que le rythme est cassé depuis 1996 alors que les problèmes de circulation et les projets d'infrastructures de transport sont de plus en plus nombreux. S'il faut attendre trois ans pour l'analyse et le rapport, comme ce fut le cas la dernière fois, les nouvelles données seront accessibles seulement en 2020.

Partager

À lire aussi

  • Troisième lien: Labeaume change de cap

    Transports

    Troisième lien: Labeaume change de cap

    Le maire de Québec promet un «plan complet pour l'avenir de la mobilité» dans deux à trois semaines avec «certains éléments qui passent du long terme... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer