La congestion à Lévis à l'étude

Le secteur de l'entrée des ponts... (Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Le secteur de l'entrée des ponts

Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La congestion est tellement devenue un problème à Lévis que le développement économique de la ville est compromis, croit le maire Gilles Lehouillier. C'est pourquoi il compte commander des études sur le phénomène et ses conséquences.

«On a de grandes institutions, comme Desjardins, dont le développement à Lévis est compromis à cause de la congestion routière. C'est clair, net et précis, ils nous l'ont dit», a affirmé le maire mercredi, en marge d'une conférence de presse sur le Vieux-Lévis.

M. Lehouillier indique également que l'Université du Québec à Rimouski et d'autres institutions sont freinées dans leur vitalité en raison de la circulation trop lourde. «C'est beaucoup plus important que ce que les gens peuvent penser [...] mais j'ose espérer que ces entreprises-là vont pouvoir continuer à prospérer chez nous», a ajouté le maire.

Bien sûr, un troisième lien entre Québec et Lévis permettrait de décongestionner la ville, mais le maire croit qu'il y a d'autres actions beaucoup plus urgentes que le gouvernement peut poser rapidement.

Pour appuyer ses revendications, M. Lehouillier a l'intention de «commander certaines études de [son] côté là-dessus». Le maire ne s'est pas avancé sur le détail de ces études et le moment où elles pourraient être présentées. Il a l'intention d'établir un «plan de match» sur le sujet avec les préfets des MRC de la Chaudière-Appalaches à la fin septembre.

Péage sur un troisième lien

Pressant toujours le gouvernement d'étudier d'autres scénarios pour un troisième lien entre Québec et Lévis, M. Lehouillier a évoqué mercredi la solution du péage.

De passage à l'Île-du-Prince-Édouard cet été, le maire dit avoir été «fasciné» par le pont de la Confédération, long de 12,9 km, qui dessert une population de moins de 200 000 personnes. M. Lehouillier se demande si la construction et l'entretien du pont par une compagnie privée, de même que l'instauration d'un péage pendant de nombreuses années, pourraient être la solution à un troisième lien entre Québec et Lévis.

«Quand j'ai des truckers qui me disent : "Monsieur le Maire, payer entre 15 et 20 $ pour traverser à Québec, ça me dérangerait pas", je pense que ça veut dire qu'il reste des affaires à regarder», évoque M. Lehouillier.

Lévis accueille chaque année 1300 nouveaux résidents, et la congestion est vue comme le premier problème à régler. Est-ce parce que la Ville a grossi trop rapidement, sans s'assurer d'avoir les infrastructures nécessaires? Le maire Lehouillier croit plutôt que les gouvernements n'ont «pas assez investi pour l'amélioration des axes routiers à Lévis».

Cinq priorités de la Ville de Lévis pour le ministère des Transports

- Poursuivre l'élargissement de l'autoroute 20 jusqu'à l'avenue Taniata (Saint-Jean-Chrysostome) dès 2017

- Refaire le viaduc de la sortie Lagueux (Saint-Étienne-de-Lauzon) dès 2017

- Construire un nouveau viaduc pour Saint-Rédempteur

- Construire le viaduc Saint-Omer au-dessus de l'autoroute 20 (nouvelle sortie entre la route Kennedy et Mgr-Bourget)

- Faire des routes Marie-Victorin et des Rivières (secteur Saint-Nicolas) de véritables boulevards urbains à l'approche des ponts.

Irritation chez les employés de Desjardins

Le Mouvement Desjardins n'a pas, à l'heure actuelle, de plans pour se développer en construisant de nouveaux bureaux. Ni à Lévis ni à Québec. Reste que la congestion routière est une source de «préoccupation» pour l'entreprise. «C'est un irritant pour nos employés, surtout pour ceux qui viennent de Québec, et on en est conscients», indique Richard Lacasse, responsable des relations médias au siège social de Desjardins, à Lévis. L'entreprise déploie de nombreuses mesures pour inciter ses employés à changer leurs habitudes (stationnements pour vélo, système de covoiturage à l'interne, rabais sur l'abonnement à l'autobus), mais le flot de véhicules qui convergent vers son siège social est toujours très important.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer