Taxis à l'amphithéâtre: «On fait la job de tout le monde»

Le Regroupement des travailleurs autonomes Métallos (RTAM) a... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Le Regroupement des travailleurs autonomes Métallos (RTAM) a tenu une sassemblée générale, lundi soir, au Centre Horizon, dans Limoilou.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Dix jours après les vifs reproches formulés par Régis Labeaume à l'endroit des chauffeurs de taxi desservant le Centre Vidéotron, le Regroupement des travailleurs autonomes Métallos (RTAM) se met en «mode constructif» et demande à tous les acteurs impliqués, dont le maire lui-même, de s'unir pour améliorer le service.

Le RTAM réclame ainsi la création d'un comité de travail à la Ville de Québec, formé notamment des représentants de taxis - incluant le RTAM et le Regroupement des intermédiaires du taxi de Québec (RITQ) -, du Service de police de la Ville de Québec et du Réseau de transport de la Capitale, afin d'étudier les manières de mieux desservir le Centre Vidéotron.

Car aux yeux de plusieurs membres du RTAM, la desserte de l'amphithéâtre n'est pas que l'affaire des taxis. «On fait la job de tout le monde. Comment veux-tu vider le Centre Vidéotron quand c'est rien que des taxis?» interpelle un chauffeur de taxi venu assister lundi soir à une assemblée générale du RTAM convoquée à la suite des propos du maire Labeaume à la sortie du spectacle de Céline Dion. Des propos jugés «condescendants» par Benoît Jugand, le porte-parole du RTAM.

Le porte-parole du RTAM, Benoît Jugand... (Le Soleil, Erick Labbé) - image 2.0

Agrandir

Le porte-parole du RTAM, Benoît Jugand

Le Soleil, Erick Labbé

Plusieurs chauffeurs de taxi présents lundi soir ont d'ailleurs appelé en renfort le RTC, spécialement lors de grands événements. «Le taxi est un complément au transport collectif», ont souligné deux d'entre eux.

«On a une responsabilité, on doit la prendre. Mais d'autres acteurs doivent aussi prendre leurs responsabilités là-dedans», soutient Benoît Jugand, qui ajoute vouloir agir comme un «partenaire avec la Ville de Québec».

À noter que le RTC offrait quatre navettes faisant deux voyages chacune lors des deux premiers spectacles de Céline Dion, et a bonifié sa présence pour les trois autres spectacles, offrant «autant de départs qu'il le faudra».

Le regroupement exige également une rencontre avec Régis Labeaume pour lui proposer, notamment, de mettre en place un deuxième accès - temporaire - au Centre Vidéotron, par la rue Soumande et celle qui longe le côté ouest du Colisée Pepsi.

Le président du Regroupement des propriétaires de taxis... (Le Soleil, Erick Labbé) - image 3.0

Agrandir

Le président du Regroupement des propriétaires de taxis de la Capitale,  Hamid Nadji

Le Soleil, Erick Labbé

D'autres pistes de solution ont été adoptées lors de l'assemblée générale de lundi soir, à laquelle ont participé une quarantaine de personnes : déplacer l'embarcadère des autobus du RTC ailleurs qu'à la desserte des taxis, et maintenir la voie réservée sur le boulevard Hamel lors d'événements spéciaux.

Contre le tarif fixe

Les membres présents ont par ailleurs voté contre la proposition d'établir un tarif fixe à 25 $ pour les taxis quittant l'amphithéâtre en direction du centre-ville, une idée formulée il y a une semaine par le RITQ. «Je pense que l'association qui a proposé ça aurait dû consulter ses membres», a laissé entendre lundi soir Benoît Jugand. «Quand ça a sorti, cette histoire-là, j'ai été inondé d'appels de chauffeurs qui disaient : "Moi, c'est pas vrai que je veux voler les citoyens." [...] Il y a des déclarations publiques qui ont été faites, il y a des rencontres avec le maire qui ont été faites, sans que le RTAM soit consulté, et ça, c'est inacceptable. Ça se passera plus jamais comme ça.»

Il précise toutefois ne pas être «en guerre contre le RITQ». «Ils ont un droit de parole, mais sachez une chose, nous aussi on a un droit de parole, et on va le prendre», ajoute M. Jugand, qui se défend de procéder à du recrutement pour le RTAM à Québec au moment où du mécontentement se fait sentir au sein du RITQ.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer