Les moussaillons à l'abordage du traversier Québec-Lévis!

Les familles sont plus nombreuses à emprunter la... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Les familles sont plus nombreuses à emprunter la traverse Québec-Lévis cet été, réagissant fortement à une promotion de la Société des traversiers (STQ).

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les familles sont plus nombreuses à emprunter la traverse Québec-Lévis cet été, réagissant fortement à une promotion de la Société des traversiers du Québec (STQ).

Depuis le début de l'été, monter à pied ou à vélo sur le traversier entre Québec et Lévis est gratuit pour les enfants de 5 à 11 ans accompagnés d'un adulte, jusqu'à concurrence de deux enfants par adulte.

En juillet, 15 000 enfants ont profité de cette offre, faisant bondir de 57 % cette clientèle. Le nombre total de passagers a quant à lui augmenté de 17 % en juillet. «On est très heureux de l'impact qu'a eu cette promotion, qui est un peu un projet-pilote», souligne Maryse Brodeur, directrice des communications de la STQ.

La bonne saison touristique que connaît Québec, la nouvelle gare fluviale et les fontaines du quai Paquet réaménagé, du côté de Lévis, ont aussi pu contribuer à la hausse de l'achalandage, croit la STQ. «C'est certain que les investissements qui ont été faits ces dernières années sont des facteurs contributifs», indique Mme Brodeur.

Depuis plus de deux ans, la traverse Québec-Lévis connaît des difficultés, avec un achalandage constamment à la baisse. Les tarifs, eux, ont augmenté de façon substantielle.

Le Soleil rapportait qu'entre 2009-2010 et 2015-2016, le tarif pour le laissez-passer mensuel d'un piéton ou d'un cycliste a augmenté de près de 99 %, passant de 17,60 $ à 35 $. Pour les automobilistes, la hausse dépasse légèrement les 30 % pour la même période.

Après avoir connu sa pire année financière de la décennie en 2014-2015, la traverse Québec-Lévis a continué à perdre des clients. De mai 2015 à janvier 2016, elle a connu une baisse d'achalandage de 11 %.

Les choses commencent toutefois à se replacer. Selon les derniers chiffres de la STQ, le nombre de passagers à la traverse Québec-Lévis a augmenté de 2,6 % au terme du premier trimestre cette année (avril à juin 2016).

Plan d'action

Pour l'instant, la STQ n'a pas l'intention d'abaisser ses tarifs de façon générale. Mais la promotion de cet été pourrait se reproduire ou faire des petits. «Il y a un désir du gouvernement qu'on porte une attention particulière à l'achalandage. On est à évaluer différentes options, à travailler à un ensemble d'actions de commercialisation, qui restent à être approuvées», explique Mme Brodeur. Ce plan d'action devrait être dévoilé d'ici la fin de l'année 2016.

La STQ ne veut toutefois pas se fixer d'objectifs pour aller regagner la clientèle perdue, étant donné la «période de mutation» vécue de part et d'autre du fleuve. «Il y a encore beaucoup de travaux. La place des Canotiers, du côté de Québec, est encore en chantier, et on doit cohabiter avec tout ça. C'est pourquoi on est prudents dans l'établissement d'objectifs d'achalandage», fait valoir Mme Brodeur.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer