Exclusif

ABB veut équiper le SRB de Québec-Lévis

La branche canadienne d'ABB désire installer son nouveau... (Fournie par ABB)

Agrandir

La branche canadienne d'ABB désire installer son nouveau système de recharge ultra-rapide pour autobus électriques sur le service rapide par bus de Québec et Lévis.

Fournie par ABB

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La branche canadienne d'ABB, dont le siège social est situé à Montréal, ambitionne d'installer son nouveau système de recharge ultrarapide pour autobus électriques sur le service rapide par bus (SRB) de Québec et de Lévis. La multinationale plaide son efficacité, ses bienfaits pour l'environnement, mais aussi le développement de la filière électrique au Québec.

ABB a conclu une première vente de sa technologie «flash» la semaine dernière. Après un projet pilote de deux ans, la société suisse Transports publics genevois (TPG) a décidé de doter le parcours reliant l'aéroport de Genève à sa banlieue de bornes de recharge ultrarapides, lesquelles ont l'avantage de réduire le temps d'arrêt pour remplir les batteries en fin de ligne. 

La connexion entre les autobus et l'accumulateur d'énergie situé aux arrêts ne prend qu'une seconde puisque le bras robotisé situé sur le dessus du véhicule, le pantographe, se déploie automatiquement à l'approche du lieu de recharge. Pendant les quelque 20 secondes où les passagers embarquent et débarquent, la batterie se recharge à grande puissance. Aux stations de fin de ligne, trois à quatre minutes sont suffisantes pour compléter la recharge. C'est facilement moitié moins que le biberonnage classique. 

Et nul besoin de revenir au garage, insiste le vice-président du secteur des transports pour la région des Amériques, en entrevue téléphonique au Soleil. 

Rivaliser avec le trolleybus et le tramway

Daniel Simounet croit que cette nouvelle technologie permettra à l'autobus électrique de rivaliser à la fois avec le trolleybus et le tramway. Cela sans rails ni caténaires, ces fils aériens où passe le courant électrique, donc avec une empreinte moindre sur le paysage et aucune pollution atmosphérique ou sonore. Le coût total d'opération serait également plus bas, selon les prétentions d'ABB. Le système qui sera installé d'ici 2018 sur les 12 bus de Genève a une valeur de 16 millions $. 

Selon M. Simounet, la technologie «flash» serait tout indiquée pour le projet de SRB de Québec et de Lévis, à condition bien sûr que le gouvernement du Québec et les municipalités de Québec et Lévis fassent le choix du tout électrique. Cette option est considérée dans les études d'avant-projet lancées plus tôt cette année. On sait aussi que le président du comité directeur du SRB, Richard Drouin, est l'ancien président du conseil et chef de la direction d'Hydro-Québec. 

«Il est temps pour le Québec d'investir dans ce genre de projet et non pas seulement les étudier et les voir comme des technologies pas matures», plaide le v.-p. d'ABB, heureux d'avoir un premier contrat en poche. «On voit la stratégie d'électrification du gouvernement. Nous, on veut la supporter, on est là pour aider. Et on veut grossir notre division locale. Québec serait un projet évidemment formidable pour nous et je pense qu'il développerait une expertise d'ingénierie localement au Québec pour l'adapter.»

Quelques adaptations seraient en effet nécessaires pour que la technologie de Genève fonctionne parfaitement dans la région de Québec. Les stations de recharge et les bras robotisés devraient notamment être testés et possiblement renforcés pour résister aux «conditions extrêmes» de neige et de froid de la capitale, souligne M. Simounet. 

Celui-ci veut également discuter avec Hydro-Québec pour voir si la société d'État a des demandes ou des exigences particulières. 

Appel d'offres réclamé

ABB réclame déjà pour un appel d'offres avec des obligations de contenu québécois ou canadien pour le SRB. «C'est intéressant d'avoir ce genre de contenu parce que ça permet de développer, surtout dans des technologies qui sont en émergence, de bâtir une expertise proche des universitaires et ça permet après ça d'avoir réellement une technologie qui reste dans la province et une expertise qui peut s'exporter après», fait valoir son vice-président américain. 

Le maire de Québec s'est déjà affiché en faveur d'un appel d'offres international puisqu'aucune compagnie canadienne ne fabrique les autobus doubles articulés hybrides qu'il convoite pour le SRB. M. Simounet assure que son plaidoyer n'est pas une réponse à Régis Labeaume, mais plutôt un message au gouvernement du Québec afin qu'il encourage les entreprises qui investissent localement et qu'il développe une véritable filière dans l'électrification des transports. 

Pour le matériel roulant, ABB n'affiche pas de préférence et affirme pouvoir adapter son équipement à tous les types de bus. «On vend la technologie à tout le monde», dit-il.

Toutes les technologies seront évaluées, dit Rémy Normand

Interrogé lundi sur le produit d'ABB, le président du Réseau de transport de la Capitale (RTC), Rémy Normand, a souligné que toutes les technologies disponibles pour le SRB seront évaluées dans les études d'avant-projet avant d'arrêter un choix, d'ici deux ans. «Je suis certain qu'on va en avoir plein aux portes pour nous dire : ah, c'est nous autres qui a la meilleure technologie», a-t-il lancé. M. Normand reste tout de même prudent face au tout électrique. «Quand on a complété l'étude de faisabilité, le choix, c'était d'avoir des articulés hybrides parce que l'électrique et tout ce qui vient avec ça, on n'était pas rendus là. Les travaux se poursuivent. Est-ce que la technologie va aller assez rapidement pour nous rattraper, c'est ce que les conclusions de l'étude vont nous donner.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer