Au boulot en train ou en téléphérique

Les détenteurs d'un laissez-passer mensuel PLUMobile pourront utiliser... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Les détenteurs d'un laissez-passer mensuel PLUMobile pourront utiliser sans frais le train de Charlevoix, ainsi que le téléphérique de la chute Montmorency cet été.

Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le train de Charlevoix et même le téléphérique de la chute Montmorency serviront cet été au transport en commun.

PLUMobile, le service de transport collectif des MRC de la Côte-de-Beaupré et de l'Île-d'Orléans, a conclu une entente avec Réseau Charlevoix et le parc de la Chute-Montmorency afin que les détenteurs d'un laissez-passer mensuel puissent utiliser sans frais le train de Charlevoix entre Sainte-Anne-de-Beaupré et la gare de la Chute ainsi que le téléphérique permettant de gravir l'imposante falaise.

Dans un cas comme dans l'autre, il sera possible de sauter ensuite dans un autobus du Réseau de transport de la Capitale (RTC), moyennant l'achat d'un billet ou d'un laissez-passer métropolitain. La gare n'est pas desservie directement, mais le parcours 53 est accessible à 500 mètres. Le Métrobus 800 passe quant à lui sur l'avenue Royale, à l'intersection de l'avenue des Rapides. 

Il y a trois départs du train de Charlevoix dans un sens comme dans l'autre, le matin, en mi-journée et en fin de journée. Les navetteurs n'auront pas besoin de réserver. Ils prendront les sièges inoccupés par les touristes ou resteront debout pour le trajet d'environ 40 minutes, comme cela se fait dans les autres transports collectifs. «Ça ne nuit aucunement ni à une clientèle ni à l'autre», est convaincue Nancy Belley, directrice générale de Réseau Charlevoix. 

Train de banlieue régional

Pour Bernard Paré, directeur général de Développement Côte-de-Beaupré et de PLUMobile, ce n'est pas un projet pilote, mais bien le prélude à la mise en place d'un train de banlieue régional, un rêve qui flotte dans l'air depuis plusieurs années. «C'est certain que ce n'est pas à ce moment-ci une offre de transport optimale pour le travailleur ou l'étudiant qui a besoin d'un service rapide pour se rendre au centre-ville, mais c'est un premier pas, l'intégration tarifaire», commente M. Paré. 

La prochaine étape sera de sécuriser les passages à niveau des nombreuses rues qui viennent rejoindre le boulevard Sainte-Anne afin que le train gagne en rapidité et siffle moins, ce qui soulagerait les riverains. Il y a toutefois un tas de normes à suivre pour ces travaux et des frais importants y sont associés. Mme Belley parle d'une analyse qui doit être faite intersection après intersection. Il faut voir si certaines pourraient être carrément condamnées, à condition que les détours ne soient pas trop longs pour les usagers. L'installation de barrières automatisées et de feux clignotants est aussi envisagée, mais cela coûte cher : entre 250 000 et 300 000 $ par intersection, rapporte la dg de Réseau Charlevoix. Il faudra trouver le financement, qui n'est pas acquis. 

Dans un troisième temps, M. Paré voudrait que le train de Charlevoix s'avance davantage vers la ville en empruntant la voie ferrée jusqu'à la future station du service rapide par bus (SRB) dans le secteur D'Estimauville ou à tout le moins jusqu'au stationnement incitatif régional planifié sur le boulevard Sainte-Anne, à l'angle de l'avenue du Sous-Bois. Le RTC doit ajuster ses parcours dans l'est pour l'automne 2017. 

Environ 150 personnes possèdent un laissez-passer mensuel de PLUMobile et 42 000 déplacements sont effectués dans l'année. La clientèle est en augmentation constante.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer