Succès immédiat du nouveau lien cyclable sur la rue du Pont

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le nouveau lien cyclable de la 3Avenue et de la rue du Pont, qui relie les quartiers Limoilou et Saint-Roch, est à peine complété qu'il connaît déjà un franc succès. 

La Ville de Québec a procédé vendredi à l'inauguration officielle du corridor faisant 2,3 kilomètres de long. Il part de la 14e rue à Limoilou et relie le centre-ville. Son aménagement a nécessité le retrait de quelques cases de stationnement et la transformation de la rue du Pont en sens unique entre les rues du Prince-Édouard et Saint-Joseph. Mais c'est surtout le marquage sur la chaussée qui délimite l'espace réservé pour les cyclistes. 

C'est suffisant pour sécuriser les déplacements et rassurer les esprits, si l'on se fie à l'achalandage constaté ces derniers jours. Lors de la conférence de presse, vendredi, plusieurs cyclistes sont passés en coup de vent malgré une météo peu clémente. «Merci, Mme Lemieux!» s'est même exclamé l'un d'eux. 

«On prend le pari que les gens vont utiliser cette piste-là parce qu'elle va être beaucoup plus rapide, beaucoup plus efficace, beaucoup plus sécuritaire aussi» et qu'elle mène directement au centre-ville, venait justement de dire la vice-présidente du comité exécutif, Julie Lemieux. 

S'il s'agit d'un projet pilote pour l'instant, la responsable de la nouvelle Vision des déplacements à vélo ne cache pas son intention de rendre les installations permanentes. Des comptages et des observations seront réalisés cet été pour voir s'il y a des améliorations à apporter. 

Le président de la SDC Saint-Roch était tout sourire lui aussi, vendredi. Selon Éric Courtemanche-Baril, les critiques exprimées par certains commerçants ont été apaisées par la décision de la Ville de maintenir le double sens entre le boulevard Charest et la rue Saint-Joseph. 

«Le premier jet de la Ville, c'était d'envoyer les automobilistes tourner sur de la Couronne. Ça faisait un petit peu loin. On aime ça magasiner et arriver près. Ce qu'on voulait, nous, en tant que marchands, c'est une accessibilité universelle si on veut, que le cycliste soit bienvenu autant que le piéton et l'automobile», a-t-il commenté. 

«Ce qui est intéressant, c'est que ça montre que la Ville de Québec est capable de faire le choix de la mobilité durable quand c'est nécessaire», a aussi fait remarquer le directeur général d'Accès transports viables, Étienne Grandmont, qui parle d'une «lutte pour l'espace» en ville. 

Le prochain lien

Le prochain lien cyclable à être aménagé devrait suivre la rue de Courcelette dans Saint-Sauveur. «On l'a dit depuis le début, les pistes cyclables faciles à faire avaient déjà été faites. Ce qui reste maintenant, ce sont les plus difficiles, les plus corsées, qui sont au coeur de nos quartiers urbains», a souligné la conseillère municipale Chantal Gilbert, à la recherche d'appuis.  

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer