Duclos demande d'être patient au sujet du pont de Québec

Le ministre fédéral Jean-Yves Duclos et le maire... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Le ministre fédéral Jean-Yves Duclos et le maire Gilles Lehouillier ont inauguré la fontaine du quai Paquet, à Lévis, mercredi.

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le ministre fédéral Jean-Yves Duclos souhaite toujours trouver une solution «d'équipe» pour peinturer le pont de Québec, mais il demande à la population d'être patiente.

«Les résultats prennent parfois un peu de temps. C'est normal, on est toujours un peu pressés, mais quand on veut des bons résultats, il faut prendre le temps et il faut travailler en équipe», a-t-il commenté en marge de l'inauguration de la fontaine du quai Paquet, à Lévis. 

Une rencontre entre le fédéral, le provincial, le Canadien National (CN), le maire de Québec Régis Labeaume et le maire de Lévis Gilles Lehouillier doit toujours avoir lieu prochainement. 

Le gouvernement libéral s'était engagé à ce qu'elle se tienne avant le 30 juin, mais le ministre de la Famille et député de Québec Jean-Yves Duclos renvoie la balle dans le camp des maires à ce sujet.

«On travaille très fort pour trouver une prochaine date. On aurait voulu le faire avant le 30 juin, mais nos deux maires étant des gens plutôt occupés, il était impossible de les avoir les deux en même temps dans la même réunion, alors on a dû patienter un petit peu», a expliqué M. Duclos. 

Le ministre soutient que l'enveloppe de 75 millions $ du gouvernement fédéral est toujours sur la table pour ce projet et qu'il «y pense et y travaille tous les jours». 

«Pas la fin»

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, était quant à lui confiant mercredi de faire avancer ce dossier. «C'est pas la fin, on est encore dans un beau processus», a-t-il commenté. 

«M. Duclos m'a confirmé tout à l'heure que cette rencontre-là va avoir lieu, donc moi j'ai confiance qu'elle ait lieu et, surtout, qu'on trouve des solutions réalistes et réalisables.»

Défenseur d'une solution d'entretien à long terme du pont, qui s'étale sur 15 à 20 ans, le maire Lehouillier croit que le problème est que les gens ont en tête le montant global de 400 millions $.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer