Infrastructures: Québec veut passer à la caisse

Le maire Régis Labeaume... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Le maire Régis Labeaume

Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le maire de Québec est «très content» de la nouvelle entente sur le financement des infrastructures convenue entre les gouvernements fédéral et provincial, même si elle est largement favorable à Montréal dans un premier temps. Régis Labeaume entend soumettre dès la semaine prochaine des projets totalisant plusieurs centaines de millions de dollars pour être «premier arrivé, premier servi».

La ratification de l'Entente Canada-Québec concernant le Fonds pour l'infrastructure de transport en commun et le Fonds pour l'eau potable et le traitement des eaux usées a été annoncée mardi avant-midi à Montréal par le premier ministre canadien Justin Trudeau et son homologue québécois Philippe Couillard.

Le fédéral débloque 924 millions $ sur trois ans pour le transport collectif - dont 775 millions $ sont déjà promis à Montréal - et 364 millions $ pour le traitement de l'eau.

En matière de transports, l'argent servira principalement à rénover les infrastructures existantes, surtout le métro de Montréal. Les gros projets, comme le prolongement de la ligne bleue du métro, le train léger sur rail du pont Champlain et le service rapide par bus (SRB) de Québec et Lévis, seront étudiés dans la deuxième phase du programme.

Comme il s'agit de projets novateurs, il est «normal» de prendre plus de temps pour les étudier, a souligné le premier ministre Trudeau.

Le maire de Québec ne s'en formalise pas. Selon Régis Labeaume, il n'a jamais été question de financer le SRB dès la première phase du programme. À peine le provincial tentera-t-il de récupérer les 12,5 millions $ investis dans le bureau de projet.

Ce sont davantage les projets liés à l'eau potable et aux eaux usées qui sont porteurs pour la Ville de Québec. Le maire a évoqué les bassins de rétention de l'anse au Foulon et de la baie de Beauport, qui à eux seuls sont estimés à 91 millions $.

«L'autre priorité, c'est évidemment toute la question de la protection du lac Saint-Charles», a poursuivi M. Labeaume. Son administration veut brancher à des réseaux d'égout en bonne et due forme une partie des 7000 fosses septiques recensées dans le bassin versant afin d'éviter que les eaux usées polluent le principal réservoir d'eau potable de Québec. Il faudra pour cela s'entendre avec les maires de la couronne nord (voir encadré).

Le gouvernement du Canada assumera 50 % de la facture des projets retenus. Le Québec promet pour sa part d'absorber «au minimum 33 %». Sa contribution sera modulée en fonction de la taille et de la capacité de payer des municipalités ainsi que de la complexité du projet. Les villes paieront donc 17 % du total, ou même moins. 

Une bonne affaire, selon Régis Labeaume, qui espère financer quelques centaines de millions de dollars. Mais il faut faire vite. Les villes ont six mois pour soumettre leurs projets et jusqu'au 31 mars 2018 pour les terminer. Considérant la formule «premier arrivé, premier servi», l'élu a demandé à ses fonctionnaires de préparer les dossiers pour... la semaine prochaine. Le Réseau de transport de la Capitale (RTC) travaille aussi ses priorités. 

«Ce ne sont pas les projets qui manquent, c'est seulement le temps qui pourrait nous manquer», a résumé le maire.

Les premiers ministres Philippe Couillard et Justin Trudeau... (La Presse Canadienne, Ryan Remiorz) - image 3.0

Agrandir

Les premiers ministres Philippe Couillard et Justin Trudeau ont insisté en conférence de presse mardi pour que les projets soient lancés rapidement - aussi tôt que cet été - afin de «créer de la croissance économique et des emplois de qualité». 

La Presse Canadienne, Ryan Remiorz

Tout cela est voulu. Les premiers ministres Trudeau et Couillard ont insisté en conférence de presse pour que les projets soient lancés rapidement - aussi tôt que cet été - afin de «créer de la croissance économique et des emplois de qualité». 

Le premier ministre du Québec a relevé que sa province était la première à s'entendre avec Ottawa, après avoir été souvent bonne dernière lors du règne des conservateurs. M. Trudeau a attribué ce changement au fait que les deux gouvernements partagent la «même philosophie» en matière de développement économique et social. 

Le président de l'Union des municipalités du Québec (UMQ), Bernard Sévigny, s'est dit très satisfait de l'échéancier et des modalités proposées. Des projets totalisant 14 milliards $ sont prêts à démarrer, a-t-il annoncé, de quoi créer 102 000 emplois selon le modèle intersectoriel de l'Institut de la statistique du Québec.

«L'important, c'est de protéger notre lac»

Est-ce que l'argent du gouvernement fédéral réussira à rapprocher les maires de Québec et de Stoneham, en opposition depuis l'adoption de règles de construction plus strictes dans la couronne nord? Régis Labeaume a assuré mardi qu'il était capable de travailler avec quiconque pour protéger le lac Saint-Charles. «Investir chez nous ou chez le voisin, l'important, c'est de protéger notre lac, notre source d'eau», a fait valoir le maire. Dans ce qui pourrait être qualifié de conseil ou de main tendue à Robert Miller, il a ajouté : «Si j'étais lui, j'arrêterais de faire de la politique, je lâcherais les poursuites et je viendrais m'asseoir avec le maire de Québec pour dire bon, qu'est-ce qu'on fait?» Contacté par Le Soleil, M. Miller a répondu qu'il était prêt depuis toujours à travailler avec la Ville de Québec et très intéressé par les nouvelles subventions fédérales. Il n'est toutefois pas prêt à abandonner ses recours judiciaires, à moins que le règlement de contrôle intérimaire de la Communauté métropolitaine de Québec (CMQ) ne soit levé. «Je pense qu'on est capable de travailler tout en maintenant ce qui est sur la table. Si c'est intéressant pour les deux parties, on verra», a-t-il lancé.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer