La Ville propose une autoroute Laurentienne à 3 et 4 voies

La proposition municipale a été estimée par le... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

La proposition municipale a été estimée par le Service de l'ingénierie et le Bureau du transport à 70 millions $, une facture qui incomberait entièrement au MTQ.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) L'administration Labeaume propose de faire passer à trois le nombre de voies dans chaque direction de l'autoroute Laurentienne et d'ajouter en plus l'équivalent d'une quatrième voie sur 40 % de sa longueur pour faciliter l'entrée et la sortie des véhicules. Des voies réservées pour le transport en commun et le covoiturage seraient ajoutées entre l'autoroute Félix-Leclerc et la rue de la Croix-Rouge.

Le maire de Québec avait promis de rendre publique sa vision de l'élargissement de l'autoroute Laurentienne, présentée au ministère des Transports du Québec (MTQ) ce printemps. Régis Labeaume s'est exécuté lundi, baguette à la main, devant un grand écran où défilaient des cartes géographiques annotées.

Le maire a d'abord fait remarquer que le nombre de voies varie actuellement entre deux et trois selon les sections de Laurentienne, le différentiel causant des goulots d'étranglement. Pour les éliminer, il suggère d'uniformiser à trois voies du boulevard Louis-XIV jusqu'à la rue de la Croix-Rouge.

Les voies d'entrecroisement, qui permettent aux véhicules entrants et sortants de gagner et quitter les voies rapides, seraient également allongées pour augmenter la fluidité. Si bien que sur 40 % de l'autoroute, il y aurait quatre voies disponibles.

M. Labeaume a également réclamé au MTQ des voies réservées au transport collectif, mais «à la bonne place», c'est-à-dire entre Félix-Leclerc et le centre-ville de Québec. Une centaine d'autobus circulent sur ce tronçon aux heures de pointe du matin et de l'après-midi. Pour le maire, c'est le seuil au-delà duquel il est justifié de réserver une voie aux autobus et aux adeptes du covoiturage. «Il en restera trois pour les voitures», a-t-il martelé à plusieurs reprises.

Sortie à condamner

La Ville de Québec propose également de condamner la sortie du boulevard des Cèdres en direction nord, située dans une zone accidentogène de l'autoroute. Environ 2000 véhicules utilisent cette sortie chaque jour. «Elle est assez inutile. Essentiellement, elle sert pour la circulation de transit», a résumé le maire.

En lieu et place, la Ville voudrait voir apparaître un mur antibruit sur une distance de 750 mètres pour protéger le quartier limoulois du bruit de l'autoroute.

La proposition municipale a été estimée par le Service de l'ingénierie et le Bureau du transport à 70millions $, une facture qui incomberait entièrement au MTQ. «Nous, on pense qu'il y a des travaux pour quatre ans», a annoncé M. Labeaume, qui veut profiter des interventions déjà programmées dans le secteur pour lancer le chantier.

Avant toute chose, il faudrait refaire le viaduc ferroviaire trop étroit du CN, qui longe le pont d'étagement de la rue Soumande. La chaussée pourrait ensuite être refaite en direction sud, puis vers le nord à partir de Soumande. Il resterait enfin à reconstruire le pont d'étagement de Wilfrid-Hamel, puis élargir le dernier petit bout en direction nord. Il n'y a pas d'acquisition de terrains à planifier puisque le MTQ possède déjà toutes les emprises nécessaires.

Rappelant les travaux déjà menés sur Robert-Bourassa et Duplessis, ceux en cours de réalisation sur Henri-IV et la planification du service rapide par bus, M. Labeaume a appelé à la modernisation du dernier axe nord-sud de Québec. «On pense qu'avec ça, on va être pas mal en voiture», a-t-il laissé tomber.

Silence au ministère

En conférence de presse, le maire a suggéré d'appeler le cabinet du ministre des Transports, Jacques Daoust, pour savoir comment le projet a été reçu. Au conseil municipal, pour clouer le bec à l'opposition qui tenait les travaux pour acquis, M. Labeaume a admis que son vis-à-vis «n'a pas accepté de financer, il n'a rien dit encore».

Mélissa Turgeon, attachée de presse du ministre Daoust, a confirmé en soirée que «le projet détaillé [de l'élargissement de Laurentienne] sera connu au moment de l'annonce». Aucune date n'a été avancée. Pour le moment, on sait seulement que la voie ajoutée au nord de Louis-XIV «ne sera pas réservée mais accessible à tous les automobilistes».

«On favorise l'auto solo»

L'opposition à l'hôtel de ville considère que l'administration Labeaume n'en a que pour les autos dans sa vision de l'autoroute Laurentienne.

«Le message qu'on envoie, c'est qu'on met de côté le plan de mobilité durable et on favorise l'auto solo», a dénoncé le chef de Démocratie Québec, Paul Shoiry. Sa collègue Anne Guérette et lui prédisent que les bouchons vont simplement changer de place.

«Plus d'autos vont rentrer plus vite dans Limoilou et Saint-Roch le matin. Elles vont aller où? Ça va bloquer, il n'y a pas plus d'espaces de stationnement et les rues de Limoilou et Saint-Roch ne sont pas plus larges», a fait remarquer M. Shoiry.

Le directeur général d'Accès transports viables, Étienne Grandmont, a aussi déploré l'abandon définitif du projet de transformation de l'autoroute Laurentienne en boulevard urbain dans sa partie sud. «C'était dans les plans de la Ville depuis au moins 20 ans et ça n'a pas été fait», a-t-il rappelé. M. Grandmont s'est tout de même réjoui de l'ajout éventuel de voies réservées pour le transport collectif.

Les grandes lignes

• Uniformiser le nombre de voies à trois dans chaque direction.

• Ajouter une quatrième voie dans les secteurs d'entrées et de sorties.

• Réserver des voies pour le transport en commun et le covoiturage entre l'autouroute Félix-Leclerc et la rue de la Croix-Rouge.

• Condamner la sortie du boulevard des Cèdres et construire un mur antibruit dans le secteur.

• Coût estimé : 70 millions $

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer