Exclusif

La 40, prochaine autoroute à être élargie

Les travaux lancés sur l'autoroute 40 entre Henri-IV... (Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

Les travaux lancés sur l'autoroute 40 entre Henri-IV et la sortie Blaise-Pascal ne sont que le début d'un important chantier qui prévoit l'ajout d'une troisième voie en direction est entre la route Jean-Gauvin et l'autoroute Duplessis.

Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) L'air de rien, un autre élargissement d'autoroute se trame dans la région de Québec et il n'est pas question, là non plus, d'affecter la troisième voie au transport en commun.

Le débat sur l'ajout d'une voie réservée dans la portion nord de l'autoroute Laurentienne se calme à peine que le ministère des Transports du Québec (MTQ) met en branle un autre projet d'élargissement, celui de l'autoroute Félix-Leclerc (40) dans le secteur de Sainte-Foy et Cap-Rouge, où les ralentissements sont fréquents aux heures de pointe.

Dans un appel d'offres qui se termine le 14 juillet, le MTQ cherche des professionnels pour réaliser les relevés topographiques, l'avant-projet définitif ainsi que les plans et devis de la chaussée, du drainage, de l'éclairage et de la signalisation en vue de la construction d'une troisième voie en direction est entre la route Jean-Gauvin et l'autoroute Duplessis. Environ 3,5kilomètres sont visés.

«Le projet ne prévoit aucune voie réservée», confirme Alexandre Bougie, porte-parole du ministère des Transports. Les coûts et l'échéancier seront précisés ultérieurement. L'estimation des ingénieurs gouvernementaux se situe entre 10 et 25 millions $.

Une première fois en 2011, puis en 2013, le MTQ a annoncé son intention de faire aussi passer la chaussée de deux à trois voies dans chacune des directions entre les autoroutes Duplessis et Henri-IV. L'ensemble était alors estimé à 20millions $. Le travail de planification est donc déjà terminé pour cette portion.

En direction ouest, le chantier est même lancé et provoque des bouchons aux heures de grande affluence. Le MTQ refait actuellement le pavement - en béton pour plus de durabilité - sur une distance de 1,3 kilomètre entre Henri-IV et la sortie de Blaise-Pascal. Du coup, une troisième voie est ajoutée. Un peu plus loin, vers l'avenue Legendre, un autre kilomètre de l'autoroute 40 sera également élargi. Le contrat qui englobe les deux interventions a été accordé à EBC Construction pour un montant de 7,9millions$.

Opposition de la ville

Sur son site Internet, le ministère des Transports justifie ces travaux par les ralentissements «importants et fréquents» constatés sur Félix-Leclerc et les refoulements que cela occasionne jusque sur l'autoroute Henri-IV.

Le gouvernement provincial a comme objectif de réserver les voies ajoutées sur les autoroutes au transport collectif. Dans la région de Québec, cela a été le cas pour Robert-Bourassa, mais l'élargissement d'Henri-IV, celui de la partie nord de Laurentienne et maintenant celui de Félix-Leclerc échappent à la règle.

Il faut dire que la Ville de Québec s'y est opposée dans deux cas en raison du petit nombre d'autobus en circulation. On parle d'une vingtaine par jour (du lundi au vendredi, encore moins la fin de semaine) sur Henri-IV et d'une douzaine au nord de Laurentienne.

Dans la partie ouest de Félix-Leclerc, le Réseau de transport de la Capitale rapporte environ 70passages de bus par jour de semaine entre Jean-Gauvin et Duplessis et une trentaine pour la section Duplessis-Henri-IV. Il s'agit principalement d'express qui roulent matin et soir.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer