RTC à la Baie de Beauport: le maire doute de la rentabilité

Le RTC n'a pas l'intention de desservir la... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Le RTC n'a pas l'intention de desservir la Baie de Beauport de façon régulière malgré l'affluence des dernières semaines. Il avait fait une exception pour le spectacle de Mumford and Sons (photo).

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) À l'instar du président du Réseau de transport de la Capitale (RTC) la semaine dernière, le maire de Québec, Régis Labeaume, a soutenu dimanche qu'il était hasardeux d'investir des deniers publics dans un service d'autobus vers la Baie de Beauport, dont la rentabilité ne serait pas assurée.

En voyage à Bordeaux la fin de semaine dernière lorsque les premiers baigneurs en plus de 50 ans ont pu plonger dans le fleuve Saint-Laurent à la Baie de Beauport, le maire de Québec s'était laissé porter par son enthousiasme et avait affirmé au Journal de Québec qu'il faciliterait l'accès au site. «Ça va s'organiser et on va s'ajuster avec le RTC. Il n'y a pas de problème avec ça», avait-il déclaré.

Le ton a depuis changé, et le maire a de nouveau fermé la porte, dimanche, à un service régulier. «Vous savez, on met beaucoup d'argent à la Baie de Beauport, on met des centaines de milliers de dollars. Il y a un bout à payer là [en échange du service]», a-t-il dit, laissant entendre que la Baie de Beauport devait aussi faire sa part. M. Labeaume a insisté sur le fait que «ce sont les taxes de tout le monde qui [paieraient] pour ça». Il a ensuite renvoyé la balle à son collègue Rémy Normand, qui préside le RTC.

Opinions divergentes

M. Normand s'était montré quelque peu agacé la semaine dernière après que les dirigeants de la Baie de Beauport eurent plaidé pour le retour d'un service régulier de transport en commun.

«On est une entreprise à caractère quasi commercial. Si on peut répondre à un besoin particulier, on va le faire, ça va nous faire plaisir. Mais moi, comme fiduciaire de fonds publics, je suis toujours dans une dynamique où le dollar que j'investis, il faut qu'il aille au bon endroit.»

«Une desserte régulière à la Baie de Beauport, je serais très étonné qu'on mette ça en place cette année», avait-il réagi au Soleil. Philippe Laperrière, directeur général de la Baie de Beauport, avait pour sa part affirmé qu'il verrait un service régulier mais pas nécessairement sept jours par semaine. Tout comme M. Normand, il avait vanté la réussite du service de navettes mis sur pied le 11 juin, lors du spectacle de Mumford & Sons.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer