Loranger veut limiter la vitesse à 40 km/h à L'Ancienne-Lorette

L'Ancienne-Lorette... (Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

L'Ancienne-Lorette

Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Ian Bussières</p>

(Québec) Pour pallier le problème de vitesse excessive dans certains quartiers, le maire de L'Ancienne-Lorette, Émile Loranger, souhaite abaisser à 40 km/h la limite de vitesse sur presque tout le territoire de sa ville d'ici l'automne.

Le maire, dont le parti occupe tous les sièges au conseil sauf un, a fait part de ses intentions mardi, lors de la séance régulière du conseil. Il s'adressait à des citoyens qui s'inquiétaient de certains cas de vitesse excessive dans leurs rues.

«On regarde la possibilité d'établir la limite de vitesse à 40 km/h partout en ville, sauf sur les rues principales comme le boulevard Hamel, la rue Saint-Paul, la rue Notre-Dame et une partie de la rue Turmel», a expliqué le maire, ajoutant que son conseil et lui allaient se pencher sur le dossier dès la semaine prochaine.

M. Loranger a ajouté que chaque printemps, les plaintes abondent concernant la vitesse excessive, avouant que certaines sont fondées, mais que d'autres ne le sont pas. «On a installé des radars sur certaines rues et les gens se sont rendu compte que, parfois, ils avaient l'impression que les voitures roulaient plus vite qu'elles ne roulaient réellement.»

Malgré tout, il souhaite imposer une limite de vitesse plus basse à ses citoyens. «On peut mettre la limite qu'on veut, ça ne veut pas dire que tout le monde va diminuer de vitesse. Cependant, mettre la limite à 40 aura certainement un effet psychologique pour dire aux gens de lever le pied», a expliqué le maire aux médias.

Il a ajouté qu'il aimerait que la nouvelle limite de vitesse puisse être en force «au plus tard à l'automne» et idéalement plus tôt, indiquant qu'il allait modifier la limite dès mercredi dans une rue où plusieurs cas de vitesse excessive ont été signalés.

À savoir si d'autres villes ont déjà adopté une limite de vitesse inférieure à 40 km/h sur la totalité de leur territoire, Émile Loranger a avoué qu'il l'ignorait. «Je sais que Québec l'a fait dans certaines rues, mais je m'en fous, de ce que les autres villes font. Cependant, nous, si on estime que c'est une bonne chose de fixer la limite 40 dans un secteur, c'est bon aussi pour toute la ville.»

Partager

À lire aussi

  • Les dangers du 40 km/h

    Transports

    Les dangers du 40 km/h

    Le ministère des Transports du Québec ne recommande pas aux municipalités d'abaisser uniformément la limite de vitesse à 40 kilomètres/heure dans les... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer