Taxis en quête de solutions

Lundi, les conseils d'administration des différentes coopératives de... (Le Soleil, Caroline Grégoire)

Agrandir

Lundi, les conseils d'administration des différentes coopératives de taxi de Québec et de Lévis ont accepté de s'unir lors d'un vote symbolique afin d'offrir un service «qui va plaire au maire».

Le Soleil, Caroline Grégoire

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les chauffeurs de taxi de la région se disent prêts à répondre aux demandes du maire Régis Labeaume mais souhaitent que la Ville fasse également son bout de chemin dans le dossier pour améliorer la circulation lors d'évènements au Centre Vidéotron.

Plus de 200 propriétaires de licence de taxi se sont réunis lundi soir dans Limoilou pour discuter des mesures à prendre pour améliorer le service les soirs de grands spectacles.

Parmi les idées lancées qui pourraient être présentées éventuellement à la Ville, certains chauffeurs estiment que le stationnement réservé aux taxis est trop petit à l'amphithéâtre. D'autres réclament que les feux de circulation dans le secteur soient clignotants pour diminuer le temps d'arrêt. Certains ont également souligné qu'une voie de circulation devrait être réservée aux taxis et aux autobus sur la rue Soumande.

La semaine dernière, le porte-parole du Regroupement des intermédiaires du taxi de Québec, Abdallah Homsy, avait confirmé au maire de Québec que 300 taxis allaient être disponibles pour le prochain évènement à se tenir dans le nouvel amphithéâtre.

Moitié de la flotte au Centre Vidéotron

Lundi, les conseils d'administration des différentes coopératives de taxi de Québec et de Lévis ont accepté de s'unir lors d'un vote symbolique afin d'offrir un service «qui va plaire au maire».

«On s'est engagés à donner 50 % de la flotte de véhicules pour le Centre Vidéotron lors de grands spectacles», a indiqué au Soleil M.Homsy, quelques minutes après l'assemblée extraordinaire. «On voulait avoir l'appui de tous les membres. C'est la première fois qu'on fait une réunion de ce genre, avec toutes les coopératives ensemble. On veut donner du service à l'amphithéâtre.

«Maintenant que j'ai l'appui des membres. Je vais aller plus loin pour négocier avec la Ville. Le problème est au niveau de l'accessibilité», poursuit le porte-parole, indiquant qu'il prévoit une rencontre avec l'administration Labeaume au cours de la semaine. «On va maintenant voir ce que la Ville va proposer.»

Pour Lyes, qui a participé à la rencontre de lundi, le Centre Vidéotron sera servi «comme du jamais-vu» lors du prochain évènement d'envergure.

«Avec les lumières clignotantes, la police sur place pour faire la circulation et les deux stationnements pour les taxis, cela va être plus facile pour sortir et revenir très vite. Nous avons une heure pour vider le Centre Vidéotron. Nous allons travailler pour ça, note le chauffeur.

Un autre chauffeur indique au Soleil qu'il aimerait voir un stationnement réservé aux taxis dans le centre commercial Fleur de Lys. Il est d'ailleurs du même avis que ses collègues, voulant que le problème actuel soit l'accessibilité au site et non le nombre de taxis disponibles.

«Les gens qui connaissent la Ville vont vers le boulevard Hamel pour attraper un taxi. Je pense que le centre d'achat est assez gros pour que les taxis utilisent ce stationnement. Par exemple, une quarantaine de voitures pour que les gens qui sortent et qui souhaitent marcher deux coins de rue sachent où trouver un taxi. Cela va diminuer un petit peu l'engorgement au Centre Vidéotron», estime pour sa part Nabil Fezza

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer