La Caisse de dépôt ne ferme pas la porte au SRB

Une maquette fournie par la Ville de Québec... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Une maquette fournie par la Ville de Québec montrant à quoi ressembleraient les rues après l'implantation du service rapide par bus.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le maire Régis Labeaume invite la Caisse de dépôt et placement du Québec à étudier le projet de service rapide par bus (SRB). Son président et chef de la direction, Michael Sabia, a confirmé mercredi lors d'un passage à Québec qu'il était toujours prêt à financer de grands projets d'infrastructures. 

«Nous sommes très ouverts à toutes sortes d'idées d'investissements», a déclaré M. Sabia au Journal de Québec, en marge du congrès de l'Association des économistes québécois. «Il faut ce que soit un projet d'infrastructure. Il y a une distinction importante à faire. Si c'est juste un système de transport en commun, c'est une autre chose», a-t-il ajouté à propos du SRB.

Questionné sur la position du président de la Caisse, le maire de Québec, Régis Labeaume, s'est montré ouvert à son tour. «C'est sûr qu'on n'est pas fous nous non plus. On va tenter d'aller chercher beaucoup de revenus avec les infrastructures», a-t-il commenté en marge d'une annonce sur le patrimoine, mercredi après-midi.

«De toute façon, ils le savent, les livres sont ouverts, ils sont les bienvenus», a poursuivi le maire de Québec en faisant référence aux dirigeants de la Caisse de dépôt. L'élu municipal devait assister à la présentation de Michael Sabia, mais un avant-midi trop chargé a changé les plans. «C'est un gars que je rencontre de temps à autre, il sait qu'il est bienvenu, qu'il peut faire les analyses qu'il veut, qu'il peut s'impliquer.»

Densité insuffisante?

Régis Labeaume maintient que la densité de population dans la capitale n'est peut-être pas suffisante pour intéresser la Caisse, mais il reste disponible. «Dans l'appropriation foncière, peut-être qu'il fait des calculs qui peuvent le rendre payant», a-t-il laissé tomber. 

Selon la procédure mise en place par le gouvernement du Québec, la Caisse de dépôt ne peut toutefois décider seule d'étudier un dossier. 

Il faut qu'il lui soit d'abord référé par le provincial. C'est le cas pour le système léger sur rail qui doit passer sur le pont Champlain ainsi que le train de l'ouest à Montréal, deux projets dont la valeur combinée dépasse les 5 milliards $. 

Le SRB de Québec et de Lévis, qui a remplacé le tramway, doit permettre la circulation d'autobus sur des voies réservées sur une distance de 38 kilomètres. Son coût est estimé à plus de 1 milliard $. Sa mise en activité est prévue pour 2025.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer