Déménager un piano à vélo

En attendant de construire son vélo-camion communautaire, David... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

En attendant de construire son vélo-camion communautaire, David Viens a présenté mardi le vélo-kiosque qu'il a patenté pour l'organisme Accès transports viables.

Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) David Viens a un objectif pour le mois de mai : déménager un piano à vélo!

Ce projet de «vélo-camion communautaire», qui sera construit au cours des prochaines semaines, est l'un des six retenus par l'organisme Accès transports viables pour le troisième Mois du vélo de Québec et Lévis qui commence dimanche.

«On veut offrir un vélo de transport des matériaux, des marchandises, de meubles. Avoir un service de vélo de partage un peu comme le Bixi à Montréal», a dit David Viens dont le «vélo-cargo» sera construit pendant le mois du vélo par VéloYA. Le véhicule, qui pourra même soutenir le poids d'un piano, assure son concepteur, vise à prouver que les lourdes charges ne sont pas une raison pour ne pas pédaler.

«C'est très possible de déménager en vélo. Il suffit de retravailler un peu la transmission», a dit M. Viens, qui a aussi conçu un vélo-kiosque qui sera utilisé sous peu par Accès transports viables.

On pourra aussi suivre la construction du vélo-camion sur la page Facebook de La Patente, un atelier coopératif de Limoilou qui donne aux bricoleurs accès à de l'espace, à des matériaux et à des outils.

En plus du vélo-camion, cinq autres projets d'entraide, de découverte et de promotion de l'usage de la bicyclette en ville ont été présentés mardi. Ils ont été sélectionnés parmi 19 idées soumises à l'organisme Accès transports viables à l'occasion du Mois du vélo. 

D'autres projets proposent des kiosques de réparation libre-service, ou encore de l'accompagnement pour s'initier au vélo pour aller au travail (voir liste plus bas).

«Accès transports viables contribue à divers degrés à ces projets. Ça peut être en termes de visibilité ou de financement», a expliqué le directeur général d'ATV, Étienne Grandmont.

Il explique que les projets ont été choisis pour leur «originalité, leur faisabilité, leur pertinence et la qualité de leur présentation».

Ceux que l'organisme appelle les cyclo-leaders du Mois du vélo contribuent, dit-il, au «bouillonnement» observé actuellement dans la communauté cycliste de Québec et de Lévis.

«Beaucoup de gens qui pratiquent le vélo ont eu le béguin pour le Mois du vélo», a pour sa part ajouté la porte-parole du Mois du vélo de Québec et Lévis, Lynda Chabot. Elle note tout particulièrement une «effervescence» apportée par la mobilisation sur les réseaux sociaux. «Ça permet de conscientiser davantage les gens à la pratique du vélo, à l'amélioration de l'état des routes, à la pratique sécuritaire.»

Le Mois du vélo proposera en mai diverses activités dont un défilé de mode à vélo samedi à Place Royale, une course de la lenteur et un vélo-rave, le vendredi 27 mai en soirée. La programmation complète se trouve au www.moisduvelo.com.

Étienne Grandmont, directeur général d'Accès transports viables... (Le Soleil, Patrice Laroche) - image 5.0

Agrandir

Étienne Grandmont, directeur général d'Accès transports viables

Le Soleil, Patrice Laroche

Les cinq autres projets Cyclo-Leaders

Roulez au suivant!

Ce projet d'Élise Huot propose aux cyclistes de Québec et de Lévis une chaîne de bonnes actions à vélo à partir du groupe Facebook du Mois du vélo. Les adeptes de la bicyclette seront invités à lancer des défis à d'autres cyclistes pour réaliser une bonne action, comme réparer des pièces de vélo, visiter une personne âgée ou...livrer des muffins!

Atelier de réparation de vélo à Lauberivière

Le samedi 21 mai est la journée de réparation de vélos pour les usagers de la maison d'aide aux itinérants Lauberivière. Le projet de Nicolas Canil et Frédéric Lapointe fournira aussi de la formation et de l'accompagnement pour aider ces personnes dans le besoin pour qui le vélo est un moyen de transport très répandu.

Place publique Saint-Sauveur

Cette idée du directeur de la SDC Saint-Sauveur Raphaël St-Gelais vise à doter le coin des rues Saint-Vallier Ouest et des Oblats d'un nouveau support à vélos. On promet un design «moderne et original».

Cyclo-duo

Pas assez téméraire pour tenter seul un trajet entre la maison et le boulot? Pauline Guyomard et Stéphane Schaal proposent d'accompagner ceux qui souhaitent intégrer le vélo utilitaire à leur vie quotidienne.

Station extérieure d'entretien pour vélos

Bénévole chez VéloCentrix, Christian DesAlliers est présentement en pleine construction de sa station de réparation pour vélo qui sera disponible devant le 507, rue des Sables sept jours sur sept, 24 heures par jour. Les cyclistes y trouveront des outils et un support pour gonfler les pneus et procéder à quelques réparations de base.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer