Exclusif

SRB avec des bus électriques québécois: Labeaume sceptique

Si le ministre des Transports, Jacques Daoust, affiche... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Si le ministre des Transports, Jacques Daoust, affiche sa préférence pour NovaBus, Régis Labeaume semble croire que les meilleurs produits sont fabriqués en Europe, notamment par Van Hool, entreprise belge qui livrera 32 midibus hybrides au RTC.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le maire Régis Labeaume voudrait bien que ça roule électrique et québécois dans le corridor du futur système rapide par bus (SRB)... à condition que ça existe. 

Le ministre québécois des Transports, Jacques Daoust, a affiché jeudi sa préférence pour des autobus qui seraient conçus et fabriqués au Québec. Le développement d'un véhicule tout électrique, sur lequel planche NovaBus depuis plusieurs années, pourrait aboutir d'ici la mise en service du SRB en 2025, selon lui. 

Le maire de Québec est loin de partager cet enthousiasme. «C'est la vertu, ça. On espère que NovaBus aura les plus beaux autobus, les plus performants, électriques et tutti quanti. Je souhaite ça aussi. On veut tous ça. Mais c'est pas ça. Actuellement, le meilleur autobus, c'est Van Hool. D'ailleurs je me demande pourquoi ils [NovaBus] font pas une entente avec Van Hool. Je pense que je vais y aller, je vais prendre le développement des affaires là-bas», a réagi M. Labeaume, vendredi. 

Van Hool est cette entreprise belge qui a remporté le récent appel d'offres du Réseau de transport de la Capitale (RTC) pour 32 midibus hybrides, qui rouleront dans les quartiers centraux de Québec en 2018. Les maires de Québec et de Lévis ont visité les installations situées à Lier-Koningshooikt en décembre 2014.

Un jab à Novabus

Après avoir lancé des fleurs au nouveau fournisseur, M. Labeaume a conservé le pot pour NovaBus. «On le veut que les autobus soient incroyables, pis qu'on les laisse pas dans la cour comme on le fait souvent au RTC actuellement avec les autobus NovaBus», a-t-il laissé tomber. 

«Volvo, normalement, ils font de la belle job en Europe. Pourquoi ça ne fonctionne pas ici?» a-t-il poursuivi, parlant du propriétaire de NovaBus. 

Le maire a ensuite voulu dédramatiser. «Tout ce que je vous dis, j'ai dit 10 fois pire au nouveau président», a-t-il assuré. Raymond Leduc, le grand patron de NovaBus, est débarqué à l'hôtel de ville il y a quelques semaines pour s'informer des besoins de la Ville de Québec. «Je ne dis pas que c'est si pire que ça, mais disons qu'il y a mieux que ça sur le marché», a conclu Régis Labeaume.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer